Aller au contenu principal

États-Unis : vente d'un médicament à 2,1 millions de dollars

Novartis présente un nouveau médicament qui ne peut être utilisé que par quelques centaines de patients chaque année parce qu'il coûte 2 millions de dollars.

Par Khansaa B., Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les régulateurs américains ont approuvé la commercialisation du médicament le plus cher de l'histoire. Cette médication génique, qui coute 2,1 millions de dollars, traite un trouble rare qui détruit le contrôle musculaire des bébés et tue en quelques années la quasi-totalité des personnes qui en souffre.

 

Le médicament, vendu par le fabricant suisse Novartis, est une thérapie génique qui traite une maladie héréditaire appelée l’amyotrophie spinale, qui touche environ 1 naissance sur 10 000.

 

Elle est responsable de la mort de plusieurs enfants en bas âges, dont la détérioration continue des muscles conduits à l'arrête du fonctionnent des poumons. Dans 90% des cas, les patients doivent alors être placés sous respiration artificielle permanente dès l’âge de deux ans.

 

Le traitement cible un gène défectueux qui affaiblit tellement les muscles d'un enfant qu'il devient incapable de bouger et finalement incapable d'avaler ou de respirer.

 

Le traitement, appelé Zolgensma, coute 2,125 millions de dollars, payable sur cinq ans, à 425 000 dollars par an. Cependant, ce montant peut varier dépendamment du type de l'assurance maladie du patient.

 

"Zolgensma est une avancée historique pour le traitement de l’amyotrophie spinale et une thérapie génique unique", a déclaré le président de Novartis, Vas Narasimhan, dans un communiqué, ajoutant que la société travaillait avec le gouvernement et les assureurs pour améliorer la couverture du traitement et tenter de rendre plus accessible.


  • Partagez

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...

Nouvelle condamnation à la peine de mort

Alors que les derniers actes criminels perpétrés contre des mineurs ont relancé le débat sur la pei...

Entrée en vigueur de la loi sur le droit d’accès à l’information

Ce lundi 28 septembre, alors que le monde célébrait la Journée internationale de l’accès universel à l’information, le Maroc a commémoré cette occasion avec l’entrée en vigueur de la loi n° 13.31 rela...

Coronavirus : la situation reste sous contrôle

Dans son bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de la Santé ...

Décès de Chama Zaz : les condoléances du roi Mohammed VI

Ce lundi 28 septembre, Chama El Hammoumi, diva de la "Aita Jablia" connue sous le nom de Chama Zaz, est décédé à l’âge de 70 ans. L’icône de la taktouka s’est éteinte à Taounate des suites d’une longu...

Tourisme : assouplissement des mesures aux frontières

C'est une information qui devrait satisfaire les opérateurs touristiques. Selon deux sources professionnelles sûres qui se sont confiées à Médias24, «la décision de supprimer l'obligation de présenter...