Aller au contenu principal

États-Unis : vente d'un médicament à 2,1 millions de dollars

Novartis présente un nouveau médicament qui ne peut être utilisé que par quelques centaines de patients chaque année parce qu'il coûte 2 millions de dollars.

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les régulateurs américains ont approuvé la commercialisation du médicament le plus cher de l'histoire. Cette médication génique, qui coute 2,1 millions de dollars, traite un trouble rare qui détruit le contrôle musculaire des bébés et tue en quelques années la quasi-totalité des personnes qui en souffre.

 

Le médicament, vendu par le fabricant suisse Novartis, est une thérapie génique qui traite une maladie héréditaire appelée l’amyotrophie spinale, qui touche environ 1 naissance sur 10 000.

 

Elle est responsable de la mort de plusieurs enfants en bas âges, dont la détérioration continue des muscles conduits à l'arrête du fonctionnent des poumons. Dans 90% des cas, les patients doivent alors être placés sous respiration artificielle permanente dès l’âge de deux ans.

 

Le traitement cible un gène défectueux qui affaiblit tellement les muscles d'un enfant qu'il devient incapable de bouger et finalement incapable d'avaler ou de respirer.

 

Le traitement, appelé Zolgensma, coute 2,125 millions de dollars, payable sur cinq ans, à 425 000 dollars par an. Cependant, ce montant peut varier dépendamment du type de l'assurance maladie du patient.

 

"Zolgensma est une avancée historique pour le traitement de l’amyotrophie spinale et une thérapie génique unique", a déclaré le président de Novartis, Vas Narasimhan, dans un communiqué, ajoutant que la société travaillait avec le gouvernement et les assureurs pour améliorer la couverture du traitement et tenter de rendre plus accessible.

La maternité célibataire au Maroc, entre exclusion et injustice

Pècheresses, hors-la-loi. Ainsi sont qualifiées les femmes qui ont un enfant hors mariage au Maroc....

Réforme du système de santé : le choix judicieux du Royaume

Le roi Mohammed VI a donné la semaine dernière le coup d’envoi d’un grand chantier pour la générali...

600 infractions en matière des prix et de qualité durant châabane

Selon le département des affaires générales et de la gouvernance, relevant du ministère de l’Économie, les contrôles, durant le mois de châabane, des prix et de la qualité des produits alimentaires de...

Vente en ligne de médicaments : une grande menace pour les Marocains

En raison de la pandémie de la Covid-19 et des restrictions mises en place pour l’endiguer, le e-co...

Les origines du féminisme au Maroc

Dans cet épisode de Radio Maarif, la professeur Latifa El Bouhsini explique les origines du féminisme au Maroc. Entre la bataille pour l'enseignement et la lutte pour l'égalité des droits, ces sources...

Les dates du baccalauréat 2020-2021 dévoilées

Ce lundi 19 avril, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a annoncé que les épreuves de l’examen national ...