Aller au contenu principal

Les étudiants en médecine poursuivent leurs protestations le 30 mai

Par H.L.B, Publié le 27/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les étudiants en médecine vont poursuivre leurs protestations malgré l'appel lancé récemment par le ministre marocain de l'Éducation, Said Amzazi. Amzazi exhorte les étudiants à mettre fin aux grèves et à retourner en classe, soulignant que les dates des examens finaux ont été fixées et ne changeront pas.

 

La Commission nationale des étudiants en médecine a annoncé que les étudiants manifesteront le 30 mai prochain dans la rue. Ils commenceront leur marche du siège du ministère de la Santé vers le Parlement.

 

Le comité a également annoncé que certains étudiants en médecine boycotteront leur stage de 7e année dans les hôpitaux régionaux et provinciaux pendant deux semaines, à compter du 27 mai.

 

Le 20 mai, Amzazi a déclaré que le ministère de l'Éducation a pris les mesures nécessaires pour compenser le temps que les étudiants en médecine ont manqué pendant les protestations. Il a également précisé que le ministère avait fixé les dates des examens.

 

"Ceux qui vont passer les examens sont les bienvenus, et ceux qui les manqueront doivent assumer les conséquences de leurs actes", a déclaré Amzazi.

 

Les étudiants ont entamé une grève depuis près de deux mois pour protester contre diverses menaces, notamment la privatisation de l'enseignement et des services médicaux, la nécessité d'améliorer les conditions de formation des étudiants en médecine et le besoin d'équipement médical requis dans les centres de formation.

 

Au début de la semaine dernière, les futures blouses blanches ont rejeté le projet d'accord du gouvernement. La proposition du ministère de la Santé prévoyait une "réduction des dépenses et des frais de matériel pour les étudiants en médecine dentaire".

 

De plus, le projet proposait que "les facultés privées doivent se doter de leur propre espace de formation hospitalière".

 

L'entente vise également à "augmenter le nombre de postes attribués aux diplômés en médecine en pharmacie et en dentisterie".

Turbulences dans la maison du PJD avant les élections

Quelques mois après la polémique autour de Saad Dine El Otmani et de sa signature de la déclaration...

Vaccination anti-Covid-19 : le chemin est encore long

Le Maroc a dépassé lundi la barre de 3,5 millions de citoyens vaccinés contre la Covid-19, ce qui r...

Tétouan : plusieurs dégâts matériels après les averses de ce lundi

Ce lundi 1er mars, la ville de Tétouan a connu de fortes averses avec un cumul de 100 mm entre 7h et 16h. Ces précipitations ont entrainé d’importantes inondations, qui à leur tour ont provoqué plusie...

Le Maroc suspend ses relations avec l'Allemagne

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce lundi soir la suspension de tout contact avec l’a...

Restrictions : 15 jours de plus

Le gouvernement a décidé de prolonger de deux semaines, à compter du mardi 02 mars à 21h, les mesures de précaution adoptées le 13 janvier dernier pour lutter contre le nouveau coronavirus. Un comm...

Vaccination : besoin urgent de doses de vaccins

Avec 3.435.997 personnes vaccinées au 28 février 2021 à 18 heures, le Maroc figure parmi les pays q...