Aller au contenu principal

Les étudiants en médecine poursuivent leurs protestations le 30 mai

Par H.L.B, Publié le 27/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les étudiants en médecine vont poursuivre leurs protestations malgré l'appel lancé récemment par le ministre marocain de l'Éducation, Said Amzazi. Amzazi exhorte les étudiants à mettre fin aux grèves et à retourner en classe, soulignant que les dates des examens finaux ont été fixées et ne changeront pas.

 

La Commission nationale des étudiants en médecine a annoncé que les étudiants manifesteront le 30 mai prochain dans la rue. Ils commenceront leur marche du siège du ministère de la Santé vers le Parlement.

 

Le comité a également annoncé que certains étudiants en médecine boycotteront leur stage de 7e année dans les hôpitaux régionaux et provinciaux pendant deux semaines, à compter du 27 mai.

 

Le 20 mai, Amzazi a déclaré que le ministère de l'Éducation a pris les mesures nécessaires pour compenser le temps que les étudiants en médecine ont manqué pendant les protestations. Il a également précisé que le ministère avait fixé les dates des examens.

 

"Ceux qui vont passer les examens sont les bienvenus, et ceux qui les manqueront doivent assumer les conséquences de leurs actes", a déclaré Amzazi.

 

Les étudiants ont entamé une grève depuis près de deux mois pour protester contre diverses menaces, notamment la privatisation de l'enseignement et des services médicaux, la nécessité d'améliorer les conditions de formation des étudiants en médecine et le besoin d'équipement médical requis dans les centres de formation.

 

Au début de la semaine dernière, les futures blouses blanches ont rejeté le projet d'accord du gouvernement. La proposition du ministère de la Santé prévoyait une "réduction des dépenses et des frais de matériel pour les étudiants en médecine dentaire".

 

De plus, le projet proposait que "les facultés privées doivent se doter de leur propre espace de formation hospitalière".

 

L'entente vise également à "augmenter le nombre de postes attribués aux diplômés en médecine en pharmacie et en dentisterie".


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...