Aller au contenu principal

Meurtre de la petite Naima : arrestation d’un troisième suspect

Par Khansaa Bahra, Publié le 06/10/2020 à 16:44, mis à jour le 06/10/2020 à 17:11
Teaser Media
imam

Dans son édition de ce mardi 6 octobre, le journal arabophone Al-Ahdath rapporte que l’enquête sur l’enlèvement et le meurtre de la petite Naima a dévoilé l’implication d’un troisième suspect. Il s’agit de l’imam de la mosquée Tekmoden située dans un douar de la commune rurale de Tensift dans la province de Zagora. Le mis en cause, un chasseur de trésor par vocation, est qualifié de cerveau présumé de ce crime. Des éléments de la gendarmerie royale d’Agdz dans la province de Zagora ont arrêté l’imam de la mosquée qui a été directement «extirpé» de son lieu de fonction vers la salle d’interrogatoire, sans avoir été convoqué d’abord. Il a été identifié grâce à des appels téléphoniques passés au premier accusé, un charlatan arrêté à Khénifra.

Notons qu’outre cet imam, deux autres personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de deux individus originaires de la région, âgés de 51 ans et de 61 ans. Le quotidien Al-Akhbar rapporte ce mardi que ces deux individus suspectés d’avoir enlevé, assassiné et découpé le corps de la victime, choisie parce qu’elle souffrait d’une sorte de strabisme et portait un signe particulier sur la paume de la main droite, ont été déférés, dimanche, devant le parquet de Ouarzazate. Le journal ajoute que «les investigations s’orientent vers la recherche d’autres complices des accusés, en dehors de la région».

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...

Les dépouilles des deux Marocains tués au Mali vont être rapatriées

Les proches des deux chauffeurs routiers marocains tués au Mali auront enfin la possibilité d’enterrer leurs morts. Hassan Naciri, l’ambassadeur du Maroc au Mali, a publié une déclaration sur Twitter ...

MEN : de nouvelles mesures concernant le système du contrôle continu

Ce jeudi 16 septembre, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur a annoncé avoir publié une note relative aux nouveautés du système du contr...

Le jeûne intermittent est-il bon pour la santé ?

Le jeûne intermittent, une pratique très tendance de nos jours, consiste à se priver de nourriture pendant 12 à 16 heures maximum. De nombreuses personnes essaient ce régime afin de perdre du poids. R...

Covid-19 : une situation épidémiologique qui s’améliore

La baisse des cas de contamination à la Covid-19 se poursuit. 2.642 cas ont été enregistrés entre m...