Aller au contenu principal

Les Marocains consomment beaucoup de porno pendant le ramadan

Par H.L.B, Publié le 24/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le quotidien espagnol "El Espanol" rapporte que le site pornographique Xhamster a publié des statistiques sur les visiteurs de ces deux derniers mois. Les données révèlent un trafic en provenance de pays musulmans, indiquant que les Marocains et les Iraniens sont les visiteurs les plus fréquents du site pornographique.

 

Durant les premiers jours du ramadan, la consommation de porno a baissé de façon notable dans la plupart de pays. Mais, dans des pays comme le Maroc et l'Iran, la consommation est progressivement revenue à des niveaux de consommation moyens vers la fin du mois, avec une baisse de seulement 11,8% et 14,3% respectivement des visites sur le site pornographique.

 

La liste des statistiques comprend 21 pays à majorité musulmane, le Sultanat d'Oman se classant troisième en termes de visites de sites pornographiques, avec une baisse de 27,08%, suivi des Émirats arabes unis (27,8%), du Liban (34,5%), de la Malaisie (35,5%), du Qatar (38,7%), de l'Irak (39,1%), de la Turquie (40,7%) et de l'Indonésie (44,9%).

 

Le site Web a connu une baisse significative du trafic en provenance de Syrie avec 47,2% apparaissant près du bas de la liste en 11e position depuis la fin, devant le Koweït (48,1%), l'Arabie Saoudite (53,2%), la Jordanie (57,7%), la Palestine (61,2%), la Tunisie (61,9%) et l'Afghanistan (66,6%).

 

La baisse du taux de consommation de pornographie dans les pays du Golfe pourrait être attribuée aux lois qui interdisent les visites de ces sites. Pour y accéder, les gens utilisent un VPN pour changer leur adresse IP vers un autre pays où les sites pornographiques ne sont pas soumis à des restrictions.

 

Les pays où le trafic de pornographie a chuté à plus de 70% étaient la Libye avec 74,1%, l'Égypte avec 74,2% et enfin le Yémen avec 74,6%.

 

Curieusement, puisqu'ils n'ont pas une culture aussi conservatrice que l'Arabie Saoudite ou l'Iran, nos voisins algériens sont les premiers à s'abstenir de regarder du porno pendant le mois saint du ramadan avec une baisse importante de 76,1%.

Selon le PDG du site Alex Hawkins, le trafic a connu une baisse très forte dans les premiers jours du ramadan, "mais tout a changé ces derniers jours, et le porno est revenu plus fort que jamais".

 

"Après la première semaine du ramadan, les tendances ont de nouveau changé. Quelques jours après le début du mois en Tunisie, les 50% du trafic perdu au cours de cette période ont été vite récupérés. Aux Émirats arabes unis, ce chiffre a atteint 70 %. Et en Iran, la situation est revenue à la normale", a déclaré Hawkins à "El Espanol".

 

En se basant sur ces statistiques, le site web a fait des commentaires moqueurs sur les Iraniens et les Marocains, disant que leurs "piliers de l'Islam semblent un peu boiteux".

Des Conseillers demandent la démission du gouvernement El Otmani

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est présenté ce mardi à la Chambre des conseillers po...

Agadir : arrestation d’un Français recherché par Interpol

Ce lundi 18 janvier, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville d’Agadir ont interpelé un Français de 51 ans. Ce dernier est soupçonné d’avoir commis des agressions sexuel...

Melilia : 87 migrants franchissent la clôture

Ce mardi 19 janvier, juste avant l’aube, environ 150 migrants ont tenté de traverser en force la haute clôture séparant l’enclave occupée de Melilia au nord du Maroc. Les autorités espagnoles ont...

Covid-19 : les restrictions à nouveau prolongées

Le gouvernement a décidé de prolonger de deux semaines, à partir de ce mardi 19 janvier à 21h, les restrictions adoptées le 13 janvier dernier pour lutter contre le coronavirus. Dans un commun...

Alerte orange : fortes pluies dans le Nord

Habitants du Nord du Maroc, prudence et vigilance. De fortes pluies sont attendues mercredi de 14h à 23h dans certaines provinces du Royaume, a indiqué la Direction générale de la météorologie. ...

Nouvelle variante de la Covid-19 : les craintes s'accentuent au Maroc

Le ministère de la Santé a annoncé lundi soir l’enregistrement d’un premier cas confirmé de la nouv...