Aller au contenu principal

Mort de Breonna Taylor : aucune poursuite contre les policiers

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/09/2020 à 11:31, mis à jour le 24/09/2020 à 17:40
Teaser Media
Breonna Taylor

Ce mercredi 23 septembre, Daniel Cameron, le procureur général du Kentucky, n’a annoncé qu’une seule inculpation, indirecte, contre un des policiers impliqués dans la mort de Breonna Taylor, une Afro-américaine victime d’une bavure policière et devenue symbole du mouvement anti-raciste aux États-Unis. Brett Hankison, l’un des trois agents mis en cause et le seul visé par une charge, est poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui, une accusation en deçà de celle d’homicide. Cameron a souligné qu’en tirant dix balles, cet agent a mis «trois personnes en danger grave de blessures physiques ou de mort» dans l’appartement mitoyen de celui de Breonna. Ce policier, qui avait été licencié en juin, devait être placé en détention et sa caution a été fixée à 15000 dollars. Jonathan Mattingly et Myles Cosgrove, ses deux collègues, qui avaient également été mis à pied, ont été mis hors de cause. Ces derniers auraient «tiré en état de légitime défense».

Ainsi, aucune charge n’a été retenue pour le meurtre de Breonna Taylor, une infirmière de 26 ans tuée en pleine nuit dans son sommeil lors d’une intervention policière à son domicile. Cette décision a suscité la colère des manifestants du mouvement Black Lives Matter. Ces derniers sont descendus dans les rues de plusieurs grandes villes américaines, dont Boston, New York, Washington, Philadelphie, pour dénoncer cette injustice. Lors d’un rassemblement à Louisville, ville du Kentucky où a été tué Breonna en mars, deux policiers «ont été blessés par balle. Ils sont en train d'être soignés à l’hôpital».

Le tourisme spatial, bonne ou mauvaise idée ?

Le tourisme spatial est une activité qui consiste à envoyer des civils dans l'espace. En février, la société Virgin Galactic, spécialisée dans les vols spatiaux commerciaux, a envoyé trois personnes d...

Sinopharm désormais reconnu en France, mais sous conditions

Dans un Décret publié aujourd’hui, la France a modifié les conditions d’acceptation sur son territoire des personnes vaccinées. Selon ce texte, les personnes immunisées par Sinopharm pourront désormai...

Élections en Allemagne : l’ère Merkel touche à sa fin

Les Allemands se préparent à dire au revoir à Angela Merkel, dont les 16 années en tant que chancelière prendront fin après les élections législatives de ce dimanche 26 septembre. Le 22 novembre 2005,...

Sahara : l'Espagne appelle à parvenir à une solution «mutuellement acceptable»

Lors d'un discours prononcé ce mercredi 22 septembre devant l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez, a défendu la nécessité de parvenir à une solut...

Crise des sous-marins : tout ce qu’il faut savoir

Dans ce podcast, Elise Vincent, journaliste chargée de la défense au Monde, revient sur les détails de l’affaire actuelle des sous-marins. Elle explique ainsi pourquoi la rupture du contrat entre la F...

Qui sont les grands perdants de la crise des sous-marins ?

Voilà une semaine que la crise des sous-marins a explosé entre la France, l'Australie et les États-Unis. Depuis, l'hexagone a rappelé ses ambassadeurs des deux pays et le président américain Joe Biden...