Aller au contenu principal

Mort de Breonna Taylor : aucune poursuite contre les policiers

Par Khansaa B., Publié le 24/09/2020, mis à jour le 24/09/2020
Teaser Media
Breonna Taylor

Ce mercredi 23 septembre, Daniel Cameron, le procureur général du Kentucky, n’a annoncé qu’une seule inculpation, indirecte, contre un des policiers impliqués dans la mort de Breonna Taylor, une Afro-américaine victime d’une bavure policière et devenue symbole du mouvement anti-raciste aux États-Unis. Brett Hankison, l’un des trois agents mis en cause et le seul visé par une charge, est poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui, une accusation en deçà de celle d’homicide. Cameron a souligné qu’en tirant dix balles, cet agent a mis «trois personnes en danger grave de blessures physiques ou de mort» dans l’appartement mitoyen de celui de Breonna. Ce policier, qui avait été licencié en juin, devait être placé en détention et sa caution a été fixée à 15000 dollars. Jonathan Mattingly et Myles Cosgrove, ses deux collègues, qui avaient également été mis à pied, ont été mis hors de cause. Ces derniers auraient «tiré en état de légitime défense».


Ainsi, aucune charge n’a été retenue pour le meurtre de Breonna Taylor, une infirmière de 26 ans tuée en pleine nuit dans son sommeil lors d’une intervention policière à son domicile. Cette décision a suscité la colère des manifestants du mouvement Black Lives Matter. Ces derniers sont descendus dans les rues de plusieurs grandes villes américaines, dont Boston, New York, Washington, Philadelphie, pour dénoncer cette injustice. Lors d’un rassemblement à Louisville, ville du Kentucky où a été tué Breonna en mars, deux policiers «ont été blessés par balle. Ils sont en train d'être soignés à l’hôpital».


  • Partagez

Les deux candidats à la présidentielle américaine délivrent un dernier débat moins chaotique

Ce jeudi 22 octobre à Nashville, à moins de deux semaines de la présidentielle américaine du 3 novembre, Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés pour la seconde fois dans le cadre de la course à l...

Saad Hariri de nouveau nommé Premier ministre du Liban

Ce jeudi 22 octobre, le président libanais Michel Aoun a désigné Saad Hariri, l’ancien Premier ministre qui avait été poussé à la démission à l’automne 2019, Premier ministre. Et ce, suite à des «cons...

Coronavirus : l’Espagne devient le premier pays de l’UE à franchir le cap du million de cas

La pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager dans le monde. Ce jeudi 22 octobre, le bilan mondial du virus a atteint 41541220 cas d’infection et 1137190 morts. En Espagne, alors que les ...

Un accord d’exemption de visa entre Israël et les Émirats arabes unis

Ce mardi 20 octobre, Israël et les Émirats arabes unis (EAU) ont décidé d’exempter leurs ressortissants de visas. Cette mesure, inédite entre un pays arabe et l’État hébreu, a été annoncée à l’occasio...

Hum to Search : une application de Google pour retrouver une chanson oubliée

Il y a quatre jours, Google a lancé sa nouvelle fonctionnalité Hum to Search. Ainsi, grâce au nouvel algorithme du géant de la tech disposant d’une bibliothèque d’empreintes digitales, il est désormai...

Formalisation de la normalisation des relations entre le Bahreïn et Israël

Ce dimanche 18 octobre, Israël et le Bahreïn ont paraphé un document portant sur la mise en place de relations diplomatiques et pacifiques entre les deux pays. Lors d’une cérémonie à Manama, une ...