Aller au contenu principal

May démissionne, est-ce le début des confrontations avec l'UE ?

Par Nora Jaafar, Publié le 24/05/2019 à 11:00, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré vendredi qu'elle démissionne, déclenchant ainsi une course qui conduira un nouveau leader au pouvoir, qui sera plus favorable a a un accord de Brexit décisif.

 

May a établi un calendrier pour son départ - elle quittera son poste de chef du Parti conservateur le 7 juin et entamera une campagne politique pour la direction la semaine suivante.

 

"Je démissionnerai de mon poste de chef du parti conservateur et unioniste le vendredi 7 juin afin qu'un successeur puisse être élu", a déclaré May devant la rue 10 Downing.

 

Avec la voix brisée par l'émotion, May, qui a enduré des crises et de l'humiliation dans ses efforts pour trouver un compromis Brexit que le Parlement pourrait ratifier, a déclaré qu'elle ne ressentait aucune haine ou rancœur.

 

"Je quitterai bientôt le poste qui a été l'honneur de ma vie", a indiqué May. "La deuxième femme Première ministre, mais certainement pas la dernière". "Je le fais sans malveillance, mais avec une gratitude énorme et durable après avoir eu l'honneur de servir le pays que j'aime," ajoute-t-elle.

 

May, autrefois une partisane réticente de l'adhésion à l'UE, qui a remporté la présidence dans la tourmente qui a suivi le vote Brexit en 2016, se retire avec ses principaux engagements - sortir le Royaume-Uni de l'UE et surmonter ses divisions - non honorés.

 

La Première ministre laisse derrière elle un pays profondément divisé et une élite politique dans l'impasse quant à savoir comment, quand et si elle doit quitter l'UE. May a déclaré que son successeur devrait trouver un consensus au Parlement pour le projet Brexit.

 

Le départ de May aggravera la crise du Brexit, car un nouveau dirigeant va probablement exiger une scission plus décisive, augmentant les chances d'une confrontation avec l'Union européenne et d'une élection parlementaire surprise.

 

Tous les principaux candidats à la succession de May sont en faveur d'un divorce plus sévère, même si l'UE a déclaré qu'elle ne renégociera pas le traité de retrait qu'elle a conclu en novembre dernier.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...