Aller au contenu principal

Libye : démission du gouvernement Haftar

Par Nora Jaafar, Publié le 15/09/2020 à 15:28, mis à jour le 15/09/2020 à 16:18
Teaser Media
Libye : démission du gouvernement Haftar

Le gouvernement installé dans l’est de la Libye a démissionné après l’éclatement de plusieurs protestations, dénonçant la détérioration des conditions de vie et la corruption. C’est désormais au Parlement de Tobrouk d’approuver ou non cette décision. Selon la BBC, l’annonce du gouvernement de l’Est intervient après que des manifestants ont mis le feu à son siège à Benghazi le week-end dernier. Ils ont également affronté pour la première fois les forces armées du général Khalifa Haftar dans le bastion d’Al-Marj.

De son côté, la mission des Nations Unies en Libye a «exprimé sa vive inquiétude» à la suite de l’annonce de la mort d’un civil. L’AFP rapporte que des hommes de Haftar ont ouvert le feu sur des protestataires qui ont pénétré de force dans un poste de police, blessant cinq personnes. Un porte-parole du général a pour sa part déclaré que l’administration soutenait les manifestations pacifiques, mais qu’elle ne permettrait pas que «les terroristes et les Frères musulmans» les détournent.

Rappelons que la Libye est devenue le théâtre de violences et d’affrontements depuis que le colonel Mouammar Kadhafi a été renversé et tué en 2011 par les alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Jusqu’à présent, les protestations dans le pays se sont surtout concentrées dans la capitale, Tripoli, qui abrite le Gouvernement d’accord national (GNA) reconnu par les Nations Unies.

«Murs de la paix» et séparation communautaire

Les premiers murs ont été érigés en 1969 à Belfast, capitale de l’Irlande du Nord, dans les quartiers habités par les protestants et les catholiques pour séparer les deux communautés. Leur objectif ét...

Faut-il craindre une invasion russe en Ukraine ?

Les tensions entre la Russie et l'Ukraine s'enveniment de jour en jour. Faut-il craindre une invasion russe ? Et pourquoi les négociations entre Joe Biden, président américain, et son homologue russe,...

Pandémie : des pertes d’apprentissage à rattraper, selon l'Unesco

Grâce aux leçons tirées ces deux dernières années, la majorité des pays touchés par le variant Omicron parvient à maintenir les écoles ouvertes avec des protocoles sanitaires renforcés, estime ce lund...

OMS : Omicron marquerait-il la fin de la pandémie en Europe ?

Selon le directeur Europe de l’OMS, l’hypothèse d’une sortie de la pandémie est «plausible». L’organisation onusienne anticipe une période de calme dans les prochains mois avant le retour de la Covid-...

Stratégie "Zéro Covid" : le vaccin chinois à ARN messager, seule solution viable ?

Dans sa revue de presse internationale, le journaliste Adrien Toffolet, souligne que les opérations de testing et de confinement extrêmes commencent à montrer leurs limites en Chine face au variant Om...

Pourquoi l'immigration a fortement augmenté en France en 2021 ?

Dans Europe midi, Patrick Stéfanini, conseiller d’État honoraire, ancien secrétaire général du ministère de l’Immigration, directeur de campagne de Valérie Pécresse, est l’invité de Romain Desarbres p...