Aller au contenu principal

Une île de plastique découverte en méditerranée

La surproduction de plastiques à usage unique et l'absence d'infrastructures de recyclage dans les pays en développement provoquent une importante crise écologique.

Par Khansaa Bahra, Publié le 23/05/2019 à 11:04, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La mer Méditerranée compte désormais une nouvelle "île". Une énorme quantité de déchets plastiques flottants qui s’est accumulée au large de la Corse, une île méditerranéenne montagneuse.

 

Des chercheurs ont constaté que cette "île" flottante et colossale de déchets plastique s'était formée entre l'île française de Corse et l'île italienne d'Elbe.

 

Heureusement, contrairement au fameux dépotoir du grand Pacifique et aux "îles plastiques" notoires de l’Atlantique, cette île n’est qu’une "zone d’accumulation temporaire", alimentée par des courants aggravés par des conditions météorologiques exceptionnelles.

 

Bien que transitoire, la situation montre l’ampleur de la pollution plastique affectant les eaux de la Méditerranée.

 

"La disposition des courants signifie qu'il y a régulièrement une très, très forte concentration dans cette région", François Galgani, de l'institut français de recherche marine IFREMER.

 

"Les courants dans le nord-ouest de la Méditerranée sont organisés de manière à ce que l'eau monte le long de la côte italienne et, lorsqu'elle arrive à la base de l'île d'Elbe, elle ne peut pas passer et se jette dans le canal corse. Lorsque nous avons des conditions météorologiques défavorables, par exemple le vent du nord-est en été, nous arrivons massivement sur la côte corse".

 

Dans un rapport datant de l'année dernière, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a averti que la Méditerranée risquait de devenir "une mer de plastique", les niveaux croissants de pollution par les microplastiques menacent l'écosystème.

 

Ce rapport a révélé que la Méditerranée avait une concentration de plus de 1,25 million de fragments de plastique par kilomètre carré de mer. La Méditerranée ne contient que 1% des eaux mondiales et 7% des microplastiques mondiaux. Ceci est principalement dû au fait que la côte méditerranéenne compte 150 millions d’habitants, sans parler des millions de touristes internationaux qui affluent chaque été vers ses plages.

 

Notons que l’Europe est le deuxième producteur mondial de plastiques, rivalisé seulement par la Chine."

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...