Aller au contenu principal

Une île de plastique découverte en méditerranée

La surproduction de plastiques à usage unique et l'absence d'infrastructures de recyclage dans les pays en développement provoquent une importante crise écologique.

Par Khansaa B., Publié le 23/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La mer Méditerranée compte désormais une nouvelle "île". Une énorme quantité de déchets plastiques flottants qui s’est accumulée au large de la Corse, une île méditerranéenne montagneuse.

 

Des chercheurs ont constaté que cette "île" flottante et colossale de déchets plastique s'était formée entre l'île française de Corse et l'île italienne d'Elbe.

 

Heureusement, contrairement au fameux dépotoir du grand Pacifique et aux "îles plastiques" notoires de l’Atlantique, cette île n’est qu’une "zone d’accumulation temporaire", alimentée par des courants aggravés par des conditions météorologiques exceptionnelles.

 

Bien que transitoire, la situation montre l’ampleur de la pollution plastique affectant les eaux de la Méditerranée.

 

"La disposition des courants signifie qu'il y a régulièrement une très, très forte concentration dans cette région", François Galgani, de l'institut français de recherche marine IFREMER.

 

"Les courants dans le nord-ouest de la Méditerranée sont organisés de manière à ce que l'eau monte le long de la côte italienne et, lorsqu'elle arrive à la base de l'île d'Elbe, elle ne peut pas passer et se jette dans le canal corse. Lorsque nous avons des conditions météorologiques défavorables, par exemple le vent du nord-est en été, nous arrivons massivement sur la côte corse".

 

Dans un rapport datant de l'année dernière, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a averti que la Méditerranée risquait de devenir "une mer de plastique", les niveaux croissants de pollution par les microplastiques menacent l'écosystème.

 

Ce rapport a révélé que la Méditerranée avait une concentration de plus de 1,25 million de fragments de plastique par kilomètre carré de mer. La Méditerranée ne contient que 1% des eaux mondiales et 7% des microplastiques mondiaux. Ceci est principalement dû au fait que la côte méditerranéenne compte 150 millions d’habitants, sans parler des millions de touristes internationaux qui affluent chaque été vers ses plages.

 

Notons que l’Europe est le deuxième producteur mondial de plastiques, rivalisé seulement par la Chine."

Le maintien de l’heure d’été toute l’année est-il bon pour la santé ?

Il y a de cela plus de deux ans, le gouvernement de Saad Dine El Otmani a instauré et maintenu l’he...

Campagne agricole 2020-2021 : rien n'est encore joué

Grâce aux précipitations qu’a connues l’ensemble du Royaume la semaine dernière, l’année agricole 2...

L’immunité collective, est-ce vraiment le moment d'en parler ?

Alors que le Maroc n’a toujours pas reçu de vaccins et enregistre un retard conséquent dans le déma...

Les Galaxy S21 5G et S21+ 5G disponibles au Maroc

Samsung se met à l'heure de la 5G. Le constructeur coréen vient de lancer ses derniers modèles phares : les Galaxy S21 5G et Galaxy S21+ 5G. Le Galaxy S21 5G est spécialement conçu pour celles...

Sidi Kacem : deux interpellations pour falsification des résultats de tests de la Covid-19

Ce jeudi 14 janvier, les autorités relevant de la province de Sidi Kacem ont interpellé un technicien et le mari de la propriétaire d’un laboratoire d’analyses médicales. Les deux mis en cause, âgés d...

Visas Schengen : toujours pas de visibilité à l’horizon

Voilà aujourd’hui près de 10 mois que les consulats européens ne délivrent plus de visas touristiqu...