Aller au contenu principal

Une île de plastique découverte en méditerranée

La surproduction de plastiques à usage unique et l'absence d'infrastructures de recyclage dans les pays en développement provoquent une importante crise écologique.

Par Khansaa B., Publié le 23/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La mer Méditerranée compte désormais une nouvelle "île". Une énorme quantité de déchets plastiques flottants qui s’est accumulée au large de la Corse, une île méditerranéenne montagneuse.

 

Des chercheurs ont constaté que cette "île" flottante et colossale de déchets plastique s'était formée entre l'île française de Corse et l'île italienne d'Elbe.

 

Heureusement, contrairement au fameux dépotoir du grand Pacifique et aux "îles plastiques" notoires de l’Atlantique, cette île n’est qu’une "zone d’accumulation temporaire", alimentée par des courants aggravés par des conditions météorologiques exceptionnelles.

 

Bien que transitoire, la situation montre l’ampleur de la pollution plastique affectant les eaux de la Méditerranée.

 

"La disposition des courants signifie qu'il y a régulièrement une très, très forte concentration dans cette région", François Galgani, de l'institut français de recherche marine IFREMER.

 

"Les courants dans le nord-ouest de la Méditerranée sont organisés de manière à ce que l'eau monte le long de la côte italienne et, lorsqu'elle arrive à la base de l'île d'Elbe, elle ne peut pas passer et se jette dans le canal corse. Lorsque nous avons des conditions météorologiques défavorables, par exemple le vent du nord-est en été, nous arrivons massivement sur la côte corse".

 

Dans un rapport datant de l'année dernière, le Fonds mondial pour la nature (WWF) a averti que la Méditerranée risquait de devenir "une mer de plastique", les niveaux croissants de pollution par les microplastiques menacent l'écosystème.

 

Ce rapport a révélé que la Méditerranée avait une concentration de plus de 1,25 million de fragments de plastique par kilomètre carré de mer. La Méditerranée ne contient que 1% des eaux mondiales et 7% des microplastiques mondiaux. Ceci est principalement dû au fait que la côte méditerranéenne compte 150 millions d’habitants, sans parler des millions de touristes internationaux qui affluent chaque été vers ses plages.

 

Notons que l’Europe est le deuxième producteur mondial de plastiques, rivalisé seulement par la Chine."


  • Partagez

PLF 2021 : les priorités du gouvernement

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun a...

Joyeux anniversaire Lalla Asmaa !

Ce mardi 29 septembre, la princesse Lalla Asmaa, sœur du roi Mohammed VI, célèbre son 55e anniversaire. Deuxième fille et troisième enfant de feu Hassan II, la princesse est la mère de Moulay El Yazid...

Personnes en situation de handicap : entre vulnérabilité et Covid-19

Les personnes en situation de handicap ont été durement impactées par la crise due à la pandémie du...

Casablanca : trafic de certificats médicaux à l’hôpital Hay Hassani

Ce lundi 28 septembre, un fonctionnaire de la Santé exerçant à l’hôpital Hay Hassani à Casablanca a été déféré devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ. Le mis en ...

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...