Aller au contenu principal

Coronavirus : entretien au sommet entre le roi Mohammed VI et le président Xi Jinping

Le roi Mohammed VI s’est entretenu, ce lundi 31 août 2020, avec Xi Jinping, président de la République populaire de Chine. La lutte contre la pandémie du coronavirus a été au cœur de cet échange au sommet, notamment le lancement au Maroc de la 3e phase des essais cliniques du vaccin chinois. Les dirigeants ont également évoqué leur profonde amitié et leurs soutiens mutuels en ces temps de crise sanitaire.

Par Nora Jaafar, Publié le 01/09/2020 à 12:51, mis à jour le 06/01/2021 à 10:11
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Entretien entre le roi Mohammed VI et Xi Jinping

Les relations sino-marocaines sont plus étroites que jamais. En effet, un appel téléphonique, ce lundi 31 août 2020, entre le roi du Maroc Mohammed VI et Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, vient confirmer la bonne entente et l’étroite coopération entre les deux pays. D’après le journal Le Matin, le Souverain a profité de cette occasion pour remercier la Chine pour le soutien qu’elle a apporté au Maroc dans la mise en œuvre de mesures préventives fortes afin de limiter la propagation de la Covid-19, tant en termes de fourniture de matériel médical que de transfert de connaissances et d’expertise. La lutte contre la pandémie était ainsi au cœur de l’échange entre les deux dirigeants, notamment le lancement de la troisième phase des essais cliniques du vaccin chinois au Maroc, qui s’inscrit dans le cadre de deux accords signés le 20 août dernier entre les deux pays.

 

Lancement au Maroc des essais cliniques du vaccin chinois

H24Info rappelle que lesdits traités ont été actés par le gouvernement et le laboratoire chinois Sinopharm CNBG (China National Biotec Group Limited) afin d’inclure le royaume dans les efforts de recherche et de développement d’un vaccin contre le virus mortel. Mais aussi, pour lui permettre «très bientôt de produire son propre vaccin, et ce grâce à l’échange d’expertise entre Rabat et Pékin», comme l’avait souligné auparavant Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé. Ainsi, bien que des milliers de Marocains se sont portés volontaires pour participer aux essais cliniques, seules 600 personnes ont été retenues. Ces dernières sont réparties entre Rabat et Casablanca, dans trois structures hospitalières : les CHU de Rabat et de Casablanca ainsi que l’hôpital militaire de Rabat.

 

La reconnaissance du président chinois

De son côté, l’agence de presse chinoise Xinhua a indiqué que le président Xi Jinping a déclaré que son pays «est prêt à promouvoir la coopération avec le Maroc pour le développement et la production du vaccin contre la Covid-19». La même source souligne que Jinping a affirmé que le royaume a prêté main-forte à son pays lors des premiers jours de sa bataille contre le coronavirus, offrant «un soutien et une solidarité inestimables», tout en prenant soin des citoyens chinois bloqués au Maroc. Et d’ajouter que «la Chine et le Maroc jouissent d’une profonde amitié traditionnelle, avec une compréhension et une confiance mutuelles constantes, et se sont fermement soutenus l’un l’autre sur des questions concernant leurs intérêts fondamentaux et leurs préoccupations majeures respectives».

Pour rappel, les relations entre le Maroc et la Chine se sont épanouies lorsque les deux dirigeants ont signé une déclaration commune portant sur un partenariat stratégique en mai 2016, lors du voyage du roi Mohammed VI à Pékin. Cette déclaration visait à renforcer leur collaboration économique dans divers domaines. Les deux nations ont ainsi incité leurs institutions privées, opérant dans les secteurs de l’industrie et du tourisme, à signer plusieurs accords de coopération bilatéraux.

Enfin, l’appel téléphonique du Roi avec le président chinois semble confirmer le choix du Maroc quant à l’adoption du vaccin chinois, si ce dernier s’avère être efficace.

Coalition gouvernementale : place à la négociation des portefeuilles ministériels

Après l’étape de la formation de la majorité gouvernementale, les tractations concernant l’attribut...

Dialogue Maroc-USA sur les droits de l'Homme : Washington soutient l'agenda de réformes du Roi

Dans le cadre du «dialogue permanent et de longue date» entre les États-Unis et le Maroc sur de nombreuses questions, notamment celle des droits de l’Homme, le département d’État américain a accueilli...

Fermeture de l'espace aérien algérien aux avions marocains : quelles implications ?

Ce mercredi, l’Algérie a décidé de fermer son espace aérien à tous les avions civils et militaires ...

Élections 2021 : les résultats des élections préfectorales et provinciales dévoilés

Plus de 30.000 élus communaux ont élu ce mardi 21 septembre les membres des conseils des provinces ...

Élections des conseillers : dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre

Le dépôt des candidatures pour l’élection des membres de la Chambre des conseilleurs sera ouvert du 24 au 27 septembre 2021. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Intérieur ce mardi, tout en rappela...

Mounir Lymouri, nouveau maire de Tanger

Ce mercredi 22 septembre, Mounir Lymouri du Parti authenticité et modernité (PAM) a été élu maire de Tanger. Il a réussi à décrocher 68 voix avec trois absentions et dix voix contre lors d’une séance ...