Aller au contenu principal

Dons de sang : une pénurie durant la saison estivale

Le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie du Maroc (CNSTH) annonce une pénurie de sang durant cette période estivale. Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un stock de sécurité de 7 jours (5400 donneurs), le Maroc ne dispose aujourd’hui que de 2425 poches de sang, ne pouvant couvrir qu’une durée de 3 jours. Les éléments de la police, de la gendarmerie royale, des forces auxiliaires et des forces armées royales seront soumis à une collecte de sang, dès le lundi 17 août 2020.

Par Mohamed L., Publié le 12/08/2020, mis à jour le 12/08/2020
Teaser Media
Don de sang

Le don de sang se fait rare au Maroc et la période estivale accentue cette pénurie. Une saison marquée notamment par le nombre croissant d’accidents de circulation. Dans ce contexte, le Centre national de transfusion sanguine (CNTSH) a lancé un appel aux dons pour faire face à cette insuffisance.

Dans une déclaration accordée à Aujourd’hui le Maroc, Khadija Lahjouji, directrice du CNTSH, souligne que «l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un stock minimum de sécurité de 7 jours, ce qui correspond à 5400 donneurs pour tout le Maroc, mais que le Maroc ne dispose actuellement que de 2425 poches de sang pouvant couvrir seulement 3 jours de consommation». Lahjouji précise que le royaume a besoin de «800 à 1000 donneurs par jour pour satisfaire toutes les demandes au niveau national».

 

Les forces de l’ordre au service du citoyen

Dans le cadre du partenariat qui lie le CNTSH à la police, un programme de collecte est prévu le lundi 17 août 2020. Durant cette journée, les agents de la police du royaume vont donc donner leur sang pour sauver des milliers de personnes. La directrice du Centre affirme qu’il y aura également une collecte auprès des éléments de la gendarmerie royale, des forces auxiliaires et des forces armées royales.

Ce n’est pas la première fois que les forces de l’ordre contribuent à cette action citoyenne. En avril dernier, soit au début de la pandémie, l’action de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN), ainsi que d’autres citoyens, a permis d’atteindre 5207 unités de globules rouges et 882 unités de plaquettes sanguines, rapporte le site de Telquel.

Le CNTSH a pour l’occasion convié les Marocains à faire de même et à donner leur sang afin de sauver des vies. «Il ne faut pas hésiter à donner son sang, car la situation risque de s’aggraver», déplore Khadija Lahjouji.


  • Partagez

Plusieurs nouvelles professions intègrent l’assurance maladie des indépendants

Ce jeudi 24 septembre, lors de la réunion du Conseil de gouvernement, trois projets de décrets relatifs à l’assurance maladie obligatoire (AMO) ont été adoptés. Le premier, n° 2.20.657 complétant l’an...

L'eau de rose pour ne pas vieillir

L’eau de rose est l'un des produits tendance de la "cosmétique naturelle". Une essence florale disponible partout au Maroc qui est l'un des plus grands exportateurs de roses parfumées. La ca...

Un Marocain arrêté en Espagne pour blanchiment d’argent

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le Centre national espagnol des renseignements a lancé, en coordination avec la police, mais aussi la Guardia...

Covid-19 : des batailles remportées mais pas la guerre

Bien que la pandémie du coronavirus continue de se propager au Maroc, certaines villes ont réussi l...

HCP : la situation des réfugiés passée à la loupe

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a dévoilé ce jeudi les résultats d’une enquête menée sur les réf...

Ouverture des précommandes pour le nouveau Samsung Galaxy S20 FE

Samsung Electronics Co., Ltd. a récemment dévoilé le Galaxy S20 Fan Édition (FE), le dernier membre de la famille Galaxy S20. Il s’agit d’un smartphone haut de gamme conçu sur la base des attentes des...