Aller au contenu principal

Le niveau de la mer pourrait monter encore plus vite que prévu

Selon une nouvelle étude, le niveau mondial des mers pourrait augmenter de plus de deux mètres d’ici la fin du siècle si les émissions continuent de s’émousser, inondant ainsi les grandes villes comme New York et Shanghai.

Par Khansaa B., Publié le 22/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Cette étude, publiée le lundi 20 mai, indique que le niveau de la mer pourrait augmenter beaucoup plus vite que prévu en raison de la fonte accélérée des inlandsis au Groenland et en Antarctique.

 

Les chercheurs internationaux prédisent dans le dernier rapport du groupe scientifique des Nations Unies dédié au climat que, dans le pire des cas, lorsque les températures mondiales augmenteraient de 5 degrés Celsius d'ici 2100, le niveau de la mer pourrait s'élever de plus de deux mètres au cours de la même période, soit le double de la limite supérieure.

 

Une telle situation serait "catastrophique", préviennent les auteurs de l'étude.

 

"C'est vraiment sinistre", a déclaré Jonathan Bamber, professeur en géographie physique à l'université de Bristol. "Deux mètres, ce n'est pas un bon scénario."

 

Il a ajouté que le déplacement massif de populations dans les zones côtières basses entrainerait probablement de graves troubles sociaux. Cela constituerait également une "menace existentielle" pour les petites nations insulaires du Pacifique, qui resteraient pratiquement inhabitables.

 

Dans un scénario extrême, environ 1,79 million de kilomètres carrés seraient perdus pour la mer. Une telle augmentation mettrait en danger jusqu'à 187 millions de personnes, soit environ 2,5% de la population totale du monde.


  • Partagez

Ouverture des précommandes pour le nouveau Samsung Galaxy S20 FE

Samsung Electronics Co., Ltd. a récemment dévoilé le Galaxy S20 Fan Édition (FE), le dernier membre de la famille Galaxy S20. Il s’agit d’un smartphone haut de gamme conçu sur la base des attentes des...

Les réflexions autour du suicide se multiplient

La Covid-19 a un eu impact important sur la santé mentale des jeunes marocains. D’après l’associati...

DGSN : dix restaurants classés sanctionnés à Tanger

Ce mardi 22 septembre, une commission sécuritaire mixte composée de représentants des services centraux de la Sûreté nationale et de la préfecture de police de Tanger, en coordination avec les autorit...

Ismahane Elouafi nommée scientifique en chef à la FAO

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a récemment annoncé avoir nommé la Marocaine Ismahane Elouafi au nouveau poste de Scientifique en chef. Cette annonce a été ...

Covid-19 : le vaccin anti-grippe fortement conseillé

En France comme au Maroc, plusieurs médecins appellent à une vaccination massive contre la grippe s...

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : 161 affaires enregistrées en 2020

Ce mercredi 23 septembre, le ministère de la Justice et le barreau des avocats de Meknès ont organisé une rencontre de communication sous le thème «le rôle de l’avocat dans le système de lutte contre ...