Aller au contenu principal

Le niveau de la mer pourrait monter encore plus vite que prévu

Selon une nouvelle étude, le niveau mondial des mers pourrait augmenter de plus de deux mètres d’ici la fin du siècle si les émissions continuent de s’émousser, inondant ainsi les grandes villes comme New York et Shanghai.

Par Khansaa Bahra, Publié le 22/05/2019 à 11:24, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Cette étude, publiée le lundi 20 mai, indique que le niveau de la mer pourrait augmenter beaucoup plus vite que prévu en raison de la fonte accélérée des inlandsis au Groenland et en Antarctique.

 

Les chercheurs internationaux prédisent dans le dernier rapport du groupe scientifique des Nations Unies dédié au climat que, dans le pire des cas, lorsque les températures mondiales augmenteraient de 5 degrés Celsius d'ici 2100, le niveau de la mer pourrait s'élever de plus de deux mètres au cours de la même période, soit le double de la limite supérieure.

 

Une telle situation serait "catastrophique", préviennent les auteurs de l'étude.

 

"C'est vraiment sinistre", a déclaré Jonathan Bamber, professeur en géographie physique à l'université de Bristol. "Deux mètres, ce n'est pas un bon scénario."

 

Il a ajouté que le déplacement massif de populations dans les zones côtières basses entrainerait probablement de graves troubles sociaux. Cela constituerait également une "menace existentielle" pour les petites nations insulaires du Pacifique, qui resteraient pratiquement inhabitables.

 

Dans un scénario extrême, environ 1,79 million de kilomètres carrés seraient perdus pour la mer. Une telle augmentation mettrait en danger jusqu'à 187 millions de personnes, soit environ 2,5% de la population totale du monde.

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...