Aller au contenu principal

Le niveau de la mer pourrait monter encore plus vite que prévu

Selon une nouvelle étude, le niveau mondial des mers pourrait augmenter de plus de deux mètres d’ici la fin du siècle si les émissions continuent de s’émousser, inondant ainsi les grandes villes comme New York et Shanghai.

Par Khansaa B., Publié le 22/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Cette étude, publiée le lundi 20 mai, indique que le niveau de la mer pourrait augmenter beaucoup plus vite que prévu en raison de la fonte accélérée des inlandsis au Groenland et en Antarctique.


 

Les chercheurs internationaux prédisent dans le dernier rapport du groupe scientifique des Nations Unies dédié au climat que, dans le pire des cas, lorsque les températures mondiales augmenteraient de 5 degrés Celsius d'ici 2100, le niveau de la mer pourrait s'élever de plus de deux mètres au cours de la même période, soit le double de la limite supérieure.

 

Une telle situation serait "catastrophique", préviennent les auteurs de l'étude.

 

"C'est vraiment sinistre", a déclaré Jonathan Bamber, professeur en géographie physique à l'université de Bristol. "Deux mètres, ce n'est pas un bon scénario."

 

Il a ajouté que le déplacement massif de populations dans les zones côtières basses entrainerait probablement de graves troubles sociaux. Cela constituerait également une "menace existentielle" pour les petites nations insulaires du Pacifique, qui resteraient pratiquement inhabitables.

 

Dans un scénario extrême, environ 1,79 million de kilomètres carrés seraient perdus pour la mer. Une telle augmentation mettrait en danger jusqu'à 187 millions de personnes, soit environ 2,5% de la population totale du monde.


  • Partagez

Mort de feu le roi Hassan II : le roi Mohammed VI se recueille sur la tombe du défunt

Ce mercredi 25 novembre, le roi Mohammed VI a commémoré le 22e anniversaire de la disparition de feu le roi Hassan II dans un cadre privé. Accompagné du prince Moulay Rachid, le Souverain s’est recuei...

Les tests antigéniques enfin disponibles

Les tests antigéniques sont désormais disponibles au Maroc. Ces tests de dépistage rapide de la Covid-19 sont utilisés par les services du ministère de la Santé dans plusieurs régions du Royaume....

Protection de l’enfant et de la femme : l’État subventionne 14 associations

Quatorze associations marocaines ont signé ce mardi à Rabat des conventions avec le ministère du Tr...

L’ENCG Fès et ESC Clermont signent un accord de partenariat et de mobilité

Ce mardi 24 novembre, l’École nationale de commerce et de gestion (ENCG) de l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès a organisé une cérémonie de signature d'une convention de partenariat et...

Violences contre les femmes au Maroc : une hausse de 31% durant le confinement

Une campagne de sensibilisation internationale sur la violence contre les femmes démarre ce 25 nove...

Couverture sociale : l’autre chantier de règne

Le droit à la santé est un droit fondamental inscrit dans la Constitution. Ce droit est fondé sur l...