Aller au contenu principal

Deutsche Bank aurait étouffé des soupçons impliquant Trump

Par Khansaa B., Publié le 21/05/2019, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Selon le New York Times, la direction de Deutsche Bank a étouffé des soupçons de blanchiment d'argent en 2016 et 2017 émis en interne et impliquant le président américain Donald Trump et son beau-fils, Jared Kushner.

 

L'article, qui cite cinq employés actuels et anciens de la Deutsche Bank, indique que les dirigeants de la banque basée en Allemagne, qui a prêté des milliards de dollars aux sociétés Trump et Kushner, ont rejeté les conseils de leurs employés et les rapports n'ont jamais été déposés auprès du gouvernement.

 

Deutsche Bank a démenti, ce lundi 20 mai, le rapport du New York Times. La banque a déclaré que les restrictions légales empêchent de révéler "de nombreuses inexactitudes" ajoutant que "la nature des transactions n'était pas claire" mais qu'il s'agissait d'argent faisant de multiples allers-retours entre des entités et des personnes à l'étranger.

 

"À aucun moment, un enquêteur n'a été empêché de reporter une activité potentiellement suspecte", a déclaré la Deutsche Bank dans un communiqué publié dimanche. "En outre, la suggestion selon laquelle quiconque aurait été réaffecté ou licencié dans le but de dissimuler les activités d'un client est catégoriquement fausse."

 

Le président Donald Trump, pour sa part, a lancé (bien sûr) une série de tweets. Il n'a pas abordé l'activité suspecte dans le rapport du New York Times. Cependant, il a nié l'affirmation de l'article selon laquelle il aurait emprunté de l'argent à la Deutsche Bank alors que d'autres prêteurs ne voulaient pas lui accorder des prêts.

 

"FAUX! C'est parce que je n'avais pas besoin d'argent", a déclaré Trump. "Très démodé, mais vrai."

 

"Lorsque vous n'avez pas besoin d'argent ou ne voulez pas d'argent, vous n'avez pas besoin de banques. Les banques ont toujours été à ma disposition, elles veulent gagner de l'argent." Trump a déclaré que la Deutsche Bank était "extrêmement professionnelle", mais "si pour une raison quelconque je ne les aimais pas, je serais allé ailleurs". "Il y avait toujours beaucoup d'argent et beaucoup de choix de banques."

 

"Ce n'est pas vrai", a déclaré le journaliste du New York Times David Enrich sur Twitter, en réponse aux tweets de Trump. "J'ai passé beaucoup de temps à examiner cela, et @DeutscheBank était la seule banque disposée à prêter à @realDonaldTrump pendant 20 ans en raison de son type de défauts de paiement et de son désir de croissance aux États-Unis".

 

 

Covid-19 : détérioration de la situation des femmes du monde arabe

Selon un rapport américain, un an après le début de la pandémie mondiale de la Covid-19, la situation des femmes dans la région arabe et au Moyen-Orient a régressé, en particulier sur le plan économiq...

La crise sanitaire engendrerait le mariage de 10 millions d’enfants

Ce lundi 8 mars, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a partagé un communiqué portant sur l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus sur le mariage des mineurs. Selon l’agence des Na...

Les Suisses ont voté en faveur de l'interdiction du voile intégral

Ce dimanche 7 mars, les Suisses ont voté en faveur de l’interdiction de se dissimuler le visage. Voté à une courte majorité, ce référendum était à l’initiative de l’extrême droite et visait les rares ...

Pacifique : évacuations après une alerte au tsunami

À travers le Pacifique, une série de puissantes secousses sismiques a entraîné une alerte au tsunami. En effet, un tremblement de terre de magnitude 8,2, le plus important observé depuis août 2018, a ...

Le pape François entame une visite historique en Irak

Ce vendredi 5 mars, le pape François débute une visite historique en Irak, sous très haute protection. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire et sanitaire compliqué, notamment après l’at...

ONU : près 20% de nourriture est gaspillée chaque année

Ce jeudi 4 mars, les Nations Unies (ONU) ont révélé que la nourriture gaspillée chaque année dans le monde représente près d’un milliard de tonnes, soit environ 20% des aliments disponibles pour les h...