Aller au contenu principal

Covid-19 : le point sur la situation au Maroc et dans le Monde

Alors que le Maroc recense 16424 infections au coronavirus, le ministère de l’Intérieur a publié la liste des entreprises et usines dont il a suspendu les activités pour non-respect des mesures préventives en vigueur. Cette négligence a provoqué l’apparition de larges foyers de contagion dans le pays, exacerbant la crise sanitaire du pays. Deux ONG ont toutefois salué l’engagement des institutions, composantes et départements du royaume pour leur engagement dans la lutte contre la pandémie. Au niveau mondial, le Covid-19 continue de faire des ravages, mais la mise au point d’un vaccin est sur la bonne voie.

Par H.L.B, Publié le 16/07/2020, mis à jour le 16/07/2020
Teaser Media
Covid-19 : bilan et gestion de la crise

Le ministère de la Santé fait état ce jeudi matin 16 juillet de 162 nouvelles contaminations au coronavirus ainsi que 1 décès, 75 guérisons, 9481 personnes confirmées non porteuses du virus et 86 nouveaux patients en cours de traitement. Le bilan national atteint ainsi 16.424 infections, 260 décès, 13896 rémissions, 927267 cas exclus après des tests négatifs au Covid-19 et 2268 cas actifs. Les régions qui ont signalé les nouveaux cas sont : Casablanca-Settat (+48), Tanger-Tetouan-Al Hoceima (+42), Marrakech-Safi (+39), Rabat-Salé-Kénitra (+10), Fès-Meknès (+10), l’Oriental (+11), Guelmim-Oued Noun (+2), Souss-Massa (+1) et Dakhla-Oued Ed Dahab (+2). La tutelle a également souligné que le taux de létalité est désormais de 1,58%, tandis que celui des guérisons est de 84.61%.

 

Négligence des mesures préventives : liste des structures fermées

En début de semaine, le ministère de l’Intérieur a annoncé que les autorités du pays ont fermé 514 usines et entreprises dans 34 préfectures et provinces, et ce depuis que le Maroc a entamé le 25 juin 2020 sa deuxième phase d’assouplissement des mesures du confinement. Il a été procédé à cette démarche à cause du non-respect des mesures préventives recommandées par le gouvernement, et qui a été à l’origine de l’apparition de plusieurs clusters de contagion au niveau des structures industrielles. Selon Hespresse Fr, 98 unités restent à ce jour fermées, tandis que les autres se sont engagées à respecter les dispositions exigées par l’Exécutif.

Dans un communiqué de presse, daté du mercredi 15 juillet, le ministère de l’Intérieur a livré la liste des entités dont les activités ont été suspendues pour violation des dispositifs sanitaires. Il s’agit de 135 unités industrielles, 58 restaurants, 55 cafés, 45 centres commerciaux, 44 hammams, salons de coiffure et salles de sport, 15 centres d’appel, 5 établissements d’hébergement et 2 agences de transfert d’argent. Ladite liste compte, entre autres, des usines de conditionnement de poissons (Unimer Etamar, Unimer CN1, Unimer Glofi, LGMC Comosa, LGMC Marjana, LGMC chérifienne, LGMC depot, Upa 2, Orgafood, Midav, Midav depot, Sarex...) ainsi que des établissements de l’industrie alimentaire (Natberry Arabia, Natberry Maroc, Iberry, CCM, Agri Tropica, Arbagri, New Green, Best Berry…). De plus, la tutelle a cité dans son communiqué plusieurs autres supermarchés, cafés, magasins et espaces, qui ont été condamnés par les autorités à fermer pour négligence des mesures préventives requises.

Rappelons que cette décision intervient après l’apparition de larges foyers épidémiques à Lalla Mimouna, dans la province de Kénitra, et à Safi, et qu’elle s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la progression du coronavirus dans les milieux industrielles et professionnelles.

 

Le Maroc a bien su gérer l’état d’urgence sanitaire

Dans sa livraison du 16 juillet 2020, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia revient sur un rapport réalisé par le Centre d’études en droits humains et démocratie (CEDHD) et le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité de Genève (DCAF). Les deux organisations non gouvernementales (ONG) ont indiqué que la réponse du Maroc face à la pandémie du coronavirus s’est essentiellement basée sur la sécurité des citoyens. Ainsi, toutes les institutions mobilisées pour la lutte contre la pandémie, notamment la Sûreté nationale, la Gendarmerie, les Forces auxiliaires et les Forces armées royales (FAR), ont consenti leurs efforts pour intervenir en tant que médiatrices entre le gouvernement et les Marocains, afin de sensibiliser et communiquer à ces derniers les décisions et les recommandations de l’État.

Citant toujours le rapport de CEDHD et DCAF, le journal précise que les différentes composantes et départements du royaume ont coordonné ensemble pour assurer une meilleure maîtrise de la situation. Des mesures légales et administratives ont été dans ce sens mises en place pour réussir l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, et ce conformément aux dispositions constitutionnelles et avec l’implication de l’institution législative. Cependant, les ONG ont reproché au royaume certaines lacunes constatées au niveau de la gestion juridique de cette crise. Ces dernières ont évoqué «la polémique suscitée par l’examen et l’adoption sous réserves, en Conseil du gouvernement, du projet de loi relatif aux réseau sociaux, qui a fait tâche dans toute cette opération», précise le journal.

Al Ahdath Al Maghribia a souligné enfin que le Maroc et ses citoyens ont fait preuve de responsabilité durant ces temps difficiles. D’un côté, les Marocains se sont engagés à appliquer les consignes des autorités compétentes, et de l’autre, l’État n’a pas lésiné sur les moyens pour protéger leur santé, et ce malgré ses capacités limitées.

 

Au niveau mondial, la situation reste catastrophique

Le nombre total de contaminations au coronavirus dans le monde a franchi la barre des 13,5 millions pour atteindre 13.727.388 ce jeudi, tandis que le nombre de morts s’est élevé à 587.675 victimes. Les États-Unis, qui sont les plus touchés par la pandémie, ont signalé 67.889 cas et 944 décès au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le total des infections dans le pays à 3.618.739 et le nombre des morts à 140.185. Le Brésil est la deuxième nation la plus endeuillée du monde, avec 1.972.072 contaminations et 75.568 décès, suivi par l’Inde qui a signalé jusqu’à présent 974.737 porteurs du virus et 24.976 décès. De son côté, la Russie, quatrième pays le plus touché par le Covid-19, compte désormais 752.797 infections et 11.937 décès, dont 6428 nouveaux cas et 167 morts.

Par ailleurs, concernant la recherche d’un vaccin contre le Covid-19, deux patients ont manifesté des signes de guérisons encourageants le mercredi 15 juillet 2020, rapporte le Wall Street Journal. La même source indique que le New England Journal of Medicine a publié une analyse décrivant une réponse immunitaire générée chez les participants aux essais cliniques de la phase 1 du vaccin développé par la société de biotechnologie américaine Moderna. En parallèle, la publication des résultats prometteurs des premiers essais du vaccin de l’Université d’Oxford est attendue dans les jours qui viennent. Enfin, la Chine a pour sa part approuvé un essai précoce chez l’homme d’un vaccin expérimental de la firme allemande BioNTech, a annoncé ce jeudi son partenaire local Shanghai Fosun Pharmaceutical.


  • Partagez

Rentrée scolaire : le principe de rotation envisagé

Alors que le ministère de l’Éducation nationale a tranché pour la date de reprise des cours, plusie...

Covid-19 : un corps médical marocain épuisé et en colère

La colère du corps médical marocain a atteint son paroxysme la semaine dernière. La décision du min...

Royal Air Maroc : maintien des vols spéciaux jusqu’au 10 septembre

Ce lundi 10 août, Royal Air Maroc (RAM) a publié un communiqué annonçant le maintien des vols spéciaux jusqu’au 10 septembre 2020. Ces vols internationaux spéciaux, lancés depuis le 15 juillet dernier...

L’Identifiant national des professionnels de santé octroyé aux sages-femmes

L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a délivré l’Identifiant national des professionnels de santé et Établissement de santé (INPE) aux sages-femmes exerçant dans le secteur public et le se...

Tourisme : le contrat-programme n'a pas fait que des heureux

Le contrat-programme 2020-2022, signé jeudi dernier lors de la 9e réunion du Comité de veille écono...

Reprise des cours en présentiel : le ministère publie un communiqué de démenti

Dimanche 9 août, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a publié un communiqué niant l’information selon l...