Aller au contenu principal

Facebook : Archimedes Group bannit pour ingérence politique

Par Nora Jaafar, Publié le 17/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Facebook prend des mesures préventives pour empêcher l'exploitation mal intentionnée des données personnelles de ses utilisateurs.

 

La dernière mesure prise par le géant de la technologie en réponse aux protestations mondiales contre la manipulation politique a eu lieu ce jeudi, lorsque Facebook a annoncé qu'il fermait les comptes et groupes de médias liés à Israël, cherchant à influencer des élections et des discours publics dans plusieurs pays, en particulier en Afrique et en Asie.

 

"Aujourd'hui, nous avons supprimé 265 comptes et pages sur Facebook et Instagram, ainsi que des groupes et des événements malveillants," a annoncé jeudi Nathaniel Gleicher, responsable du département Cybersécurité de Facebook, dans une déclaration.

 

Contrairement à ce qui s'est passé au cours des derniers mois, quand le géant de la technologie a tiré la sonnette d'alarme au sujet de groupes qui diffusent des contenus conspirateurs et trompeurs sans fournir de détails précis sur les entités responsables, la dernière annonce révèle que le principal responsable derrière ces "comportements non authentiques" est Archimedes Group, un cabinet de relations publiques situé à Tel-Aviv en Israël.

 

Grâce à une forte présence en ligne, comptant des dizaines de comptes, des centaines de groupes et des millions d'adeptes, le groupe israélien s'est principalement engagé dans la diffusion de contenu pour "accroître artificiellement son engagement". Les activités des comptes fictifs visaient principalement le Nigeria, le Sénégal, le Togo, l'Angola, le Niger et la Tunisie ", mais ils se targuaient aussi d'une activité visible en Amérique latine et en Asie du Sud-Est ", selon Facebook.

Pourquoi le Maroc a-t-il durci les restrictions ?

Dans cet épisode de Le Scan, le podcast d'actualité de TelQuel, Said Moutawakil, membre du comité scientifique et technique contre la Covid-19, et Rachid Hallaouy discutent de la situation sanita...

Vaccination contre la Covid-19 : la campagne avance doucement mais surement

Au Maroc, la campagne de vaccination contre la Covid-19 ralentit, mais se poursuit. C’est principal...

CNSS-AMO : les médecins et architectes fixés sur leurs cotisations

Le projet de la généralisation de la protection sociale s’accélère. Ce mardi, lors du Conseil de go...

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Pl...

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires royales

Ce mardi 20 avril, le Liban a reçu le dernier lot d’aide humanitaire en provenance du Maroc. Cette initiative royale intervient après que le gouvernement libanais a sollicité le soutien du Maroc pour ...

Covid-19 : pourquoi les autotests de dépistage tardent-ils à arriver au Maroc ?

Dans ce podcast santé signé Telquel, Walid Amri, vice-président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens et président du Syndicat pharmacien du Grand Casablanca, accorde une inter...