Aller au contenu principal

Facebook : Archimedes Group bannit pour ingérence politique

Par H.L.B, Publié le 17/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Facebook prend des mesures préventives pour empêcher l'exploitation mal intentionnée des données personnelles de ses utilisateurs.

 

La dernière mesure prise par le géant de la technologie en réponse aux protestations mondiales contre la manipulation politique a eu lieu ce jeudi, lorsque Facebook a annoncé qu'il fermait les comptes et groupes de médias liés à Israël, cherchant à influencer des élections et des discours publics dans plusieurs pays, en particulier en Afrique et en Asie.

 

"Aujourd'hui, nous avons supprimé 265 comptes et pages sur Facebook et Instagram, ainsi que des groupes et des événements malveillants," a annoncé jeudi Nathaniel Gleicher, responsable du département Cybersécurité de Facebook, dans une déclaration.

 

Contrairement à ce qui s'est passé au cours des derniers mois, quand le géant de la technologie a tiré la sonnette d'alarme au sujet de groupes qui diffusent des contenus conspirateurs et trompeurs sans fournir de détails précis sur les entités responsables, la dernière annonce révèle que le principal responsable derrière ces "comportements non authentiques" est Archimedes Group, un cabinet de relations publiques situé à Tel-Aviv en Israël.

 

Grâce à une forte présence en ligne, comptant des dizaines de comptes, des centaines de groupes et des millions d'adeptes, le groupe israélien s'est principalement engagé dans la diffusion de contenu pour "accroître artificiellement son engagement". Les activités des comptes fictifs visaient principalement le Nigeria, le Sénégal, le Togo, l'Angola, le Niger et la Tunisie ", mais ils se targuaient aussi d'une activité visible en Amérique latine et en Asie du Sud-Est ", selon Facebook.


  • Partagez

Smart Remote Office : la nouvelle offre du Four Seasons Hotel Casablanca

Ce mardi 29 septembre, le Four Seasons Hotel Casablanca a publié un communiqué annonçant le lancement d’un nouveau concept qu’il a baptisé Smart Remote Office. Cette offre comprend un «accès à une Cha...

Le Maroc en manque de médecins

Offre médicale insuffisante, mauvaise répartition des ressources humaines, vieillissement de la pop...

Soutien aux artistes : grosse polémique autour des bénéficiaires

Comme chaque année, le ministère de la Culture attribue une subvention aux artistes afin de les acc...

Le meurtre de la petite Naima lié aux rituels de sorcellerie

Dans son édition de ce jeudi 1er octobre, le quotidien arabophone Assabah rapporte qu’un suspect a été arrêté à Aguelmous, ville est située à 32 km de Khénifra, dans le cadre de l’affaire du meurtre d...

Stop à la pédophilie !

C'est une nouvelle dynamique qui tombe à point nommé après les récentes violences à l'égard des enfants qui ont secoué le Maroc, en particulier les abus sexuels. L'Observatoire national des droits de ...

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...