Aller au contenu principal

Des parlementaires réclament la démission de Ramid et Amekraz

Par Khansaa Bahra, Publié le 25/06/2020 à 12:10, mis à jour le 06/01/2021 à 10:14          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Ramid et Amekraz

Dans son édition de ce jeudi 25 juin, le quotidien arabophone Assabah a rapporté que des parlementaires, notamment des députés et des conseillers, ont réclamé la démission de Mustapha Ramid, ministre des Droits de l’Homme, et de Mohamed Amekraz, ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle. Lors des interventions récentes au Parlement, des députés du PPS et du PAM, ainsi que des Conseillers de l’UMT et de la CDT, ont demandé aux deux ministres de déposer immédiatement leur démission, rapporte le journal. De plus, Hicham Lemhajri, un député du PAM, a appelé à ce que le cabinet de psychiatrie du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, soit également contrôlé pour s’assurer qu’il n’a pas violé la loi.

Notons que ces réclamations interviennent après que l’opinion publique ait pris connaissance que les deux responsables du gouvernement d'El Otmani se seraient dérobés du paiement des cotisations CNSS des employés de leurs cabinets d’avocat. En effet, bien qu’Amekraz ait publié sur sa page Facebook un message affirmant que son personnel à Agadir est déclaré à la CNSS, il s’est avéré que cette déclaration n’a été faite que le vendredi 19 juin 2020. Ramid, quant à lui, a été vivement critiqué après la découverte de la non-déclaration pendant 24 ans de sa salariée défunte, Jamila Bichr.

Démarrage du 2e sommet de Berlin sur la Libye, avec la participation du Maroc

Invité par le président américain, Joe Biden, le Maroc participe ce mercredi 23 juin au deuxième so...

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...