Aller au contenu principal

Venezuela : nouveau cycle de pourparlers en Norvège

Par Nora Jaafar, Publié le 17/05/2019 à 10:27, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La bataille prolongée pour le pouvoir au Venezuela revient aux négociations, au moment où les représentants du président Nicolás Maduro et du leader de l'opposition Juan Guaidó se sont réunis jeudi pour résoudre la crise politique qui paralyse la nation sud-américaine.

 

Les réunions en Norvège surviennent deux semaines après que Guaidó ait vainement appelé l'armée à renverser Maduro, et 17 mois après l'échec du dernier cycle de pourparlers.

 

"Je comprends les réticences naturelles que vous manifestez en raison des frustrations liées à l'échec des précédentes procédures", a déclaré ce jeudi à Caracas Guaidó, président de l'Assemblée nationale du Venezuela, dirigée par l'opposition.


"Ne confondons pas l'objectif avec les mécanismes", a-t-il précisé. "Nous avons dit que nous allons examiner toutes les options. Ne vous embrouillez pas l'esprit. Nous aimons le Venezuela, mais aucun mécanisme."

 

La décision de reprendre les pourparlers - malgré les doutes quant à leurs chances de succès - souligne la pression croissante qui pèse sur les deux parties.

 

Depuis que Guaidó s'est déclaré président par intérim du Venezuela en janvier dernier, l'opposition a obtenu le soutien des États-Unis et de plus de 50 autres pays. Elle a inondé les rues avec des dizaines de milliers de manifestants et expulsé certains officiels appartenant au cercle restreint de Maduro.

 

Toutefois, elle n'a pas encore réalisé sa principale promesse : le retrait de Maduro et le rétablissement de la démocratie.

 

Guaidó a affirmé que pour l'opposition, c'est l'unique finalité des négociations.

 

"Nous ne participerons à aucune fausse négociation, rien ne mènera à la fin de l'usurpation, au gouvernement de transition, ni aux élections libres", a-t-il souligné.

 

Pour que les discussions soient fructueuses, elles doivent surmonter un certain nombre d'obstacles. Maduro, qui a revendiqué la victoire l'année dernière lors d'une élection considérée comme frauduleuse, refuse de desserrer son étreinte sur le pouvoir. L'opposition n'en acceptera pas moins pour autant.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...