Aller au contenu principal

Trump signe un décret ordonnant une réforme de la police

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/06/2020 à 12:30, mis à jour le 17/06/2020 à 19:03
Teaser Media
donald trump police

Face à la colère des manifestants contre le racisme qui sévit aux États-Unis, le président américain, Donald Trump, a signé ce mardi 16 juin un décret ordonnant une réforme limitée des forces de l’ordre. Ce décret présidentiel inclut l’interdiction des prises d’étranglement, sauf «si la vie d’un policier est en danger». Ceci intervient après plus de deux semaines de protestations suite à la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, tué lors d’une interpellation policière violente après qu’un policier se soit agenouillé sur son cou pendant plusieurs minutes.

Trump a signé ce décret après avoir rencontré les familles des victimes de violences policières ou racistes. Il a «encouragé» les unités de police américaines à adopter les «normes professionnelles les plus élevées», affirmant toutefois que «les Américains connaissent la vérité : sans la police, il y a le chaos, sans le droit, il y a l’anarchie et sans la sécurité, c’est la catastrophe». Cette affirmation vient en réponse au mouvement de manifestation appelant à «défonder la police» (defund the police - retirer les fonds de la police).

Notons que le président américain n’a qu’un pouvoir limité sur les services de police. En effet, ces derniers dépendent des États et des villes. Ainsi, ce décret ne contient que des indications incitant notamment les services de police à améliorer «la formation sur l’usage de la force et les techniques de désengagement» ainsi qu’à partager les données sur les agents connus pour leurs mauvaises pratiques. Le département de la Justice accordera en priorité les subventions fédérales aux unités de police qui démontrent qu’elles respectent les normes dans la formation sur l’usage de la force et les techniques de désescalade, a précisé Trump. Ces mesures restent toutefois en deçà de ce que réclament les manifestants.

Allemagne : les sociaux-démocrates en quête d’alliés pour remplacer la coalition de Merkel

Les sociaux-démocrates allemands entament ce lundi le processus de formation d’un exécutif après avoir remporté de justesse leurs premières élections nationales depuis 2005. Leur victoire met ainsi fi...

USA : "America is back" remplace "America first"

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, il y a huit mois, Joe Biden a tenté de "détrumpiser" les États-Unis. Il a ainsi changé le slogan de son prédécesseur "America first" (l’Amérique en premier) par...

AG de l’ONU : la Chine, ennemie ou partenaire ?

Lors de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le président chinois Xi Jinping est intervenu par visioconférence après son homologue américain, Joe Biden. Il a lancé que «la Chine n’a jamais en...

Le tourisme spatial, bonne ou mauvaise idée ?

Le tourisme spatial est une activité qui consiste à envoyer des civils dans l'espace. En février, la société Virgin Galactic, spécialisée dans les vols spatiaux commerciaux, a envoyé trois personnes d...

Sinopharm désormais reconnu en France, mais sous conditions

Dans un Décret publié aujourd’hui, la France a modifié les conditions d’acceptation sur son territoire des personnes vaccinées. Selon ce texte, les personnes immunisées par Sinopharm pourront désormai...

Élections en Allemagne : l’ère Merkel touche à sa fin

Les Allemands se préparent à dire au revoir à Angela Merkel, dont les 16 années en tant que chancelière prendront fin après les élections législatives de ce dimanche 26 septembre. Le 22 novembre 2005,...