Aller au contenu principal

Trump signe un décret hostile contre Huawei

Par Khansaa B., Publié le 16/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président américain a signé, ce mercredi 15 mai, un décret qui interdit aux opérateurs télécoms américains de se fournir en équipements auprès de groupes dont les activités sont jugées dangereuses pour la sécurité nationale américaine.


 

Parallèlement, le département du Trésor a annoncé que Huawei et 70 de ses filiales ont été placées sur la liste noire des entreprises, qui pour exercer de manière pérenne leurs activités, sont obligées d'attendre l'avale de l'administration américaine.

 

La menace planait depuis plusieurs mois. Les entreprises américaines n'auront plus le droit de faire affaire avec Huawei. Le président américain accuse le groupe de collaboration et d'espionnage pour les autorités chinoises.

 

Pour Huawei, cette décision va pénaliser en premier lieu les États-Unis. Le chinois Huawei n'a pas tardé à réagir et a dénoncé des "restrictions déraisonnables qui empiètent sur les droits de la marque".

 

Le géant chinois trouve d'un point de vue économique, que cette décision est "aberrante". Elle ne fera que "cantonner les États-Unis à des alternatives inférieures et plus couteuses" en matière de 5G, technologie pour laquelle Huawei se présente comme "le leader sans rival".


  • Partagez

Le Fonds Mohammed VI de l'Investissement au menu du Conseil de gouvernement

Le projet de loi portant création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera ce jeudi au menu ...

Commerce de détail : le virage technologique devient crucial

Les ménages ne sont pas encore prêts à consommer comme avant. La baisse ou la perte de salaire jume...

Procès RAM-AMPL : le tribunal ordonne la dissolution de l’association

Ce mercredi 25 novembre, le tribunal de première instance de Casablanca a rendu son verdict dans le cadre de l’affaire opposant Royal Air Maroc (RAM) à l’Association marocaine des pilotes de ligne (AM...

Jouahri annonce la création d’un fonds de garantie pour les associations de microcrédit

Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, s’est présenté ce mardi devant le Commission des finan...

Entrée en bourse de la foncière Aradei Capital

Ce lundi 23 novembre, Aradei Capital a obtenu le visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) permettant une introduction à la bourse de Casablanca. Il s’agit d’une opération d’un m...

Voyages de fin d'année : les conditions à remplir

Alors que les visas touristes sont suspendus depuis mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, le Maroc ava...