Aller au contenu principal

Brésil : première contestation de masse contre Jair Bolsonaro

Par Khansaa B., Publié le 16/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le mercredi 15 mai, au Brésil, le président Jair Bolsonaro a été confronté à une première mobilisation de masse contre sa politique, organisée dans des Universités brésiliennes. La presse brésilienne estime que 1,5 million de personnes ont manifesté lors de rassemblements dans 241 villes différentes du pays.


 

Une protestation majeure qui dénonce les attaques menées par Jair Bolsonaro contre l'Université et la Recherche. Des centaines de milliers de professeurs et d'étudiants se sont mobilisés contre leur dirigeant d'extrême droit et les réductions budgétaires drastiques qu'il veut imposer à l'enseignement supérieur et à la recherche scientifique.

 

Cette mobilisation contre Jaïr Boslonaro est considérée comme la plus grande depuis son arrivée au pouvoir le 1er janvier. Dans son tweet, le journal Correio annonce que "des lois contre les réductions dans le secteur de l'éducation sont en cours de réalisation dans 188 villes du Brésil. L'Union nationale des étudiants (UNE) a appelé à une prolongation de 30 jours du blocage national des campus".

 

 

 

"L'université, pour les nouveaux dirigeants néofascistes du pays, c'est l'antre du grand démon nommé "le marxisme culturel", déclare le président.

 

"Ce gouvernement a choisi l'éducation comme principal ennemi dans sa guerre contre des moulins imaginaires", analysent deux universitaires dans l'Estadao de Sao Paulo.

 

Pour le président, les manifestants sont "des militants qui n'ont rien dans la tête, des idiots utiles à la solde d'une petite élite intellectuelle qui veut garder son emprise sur les Universités fédérales".

 

 


  • Partagez

Prosperity Index 2020 : le Maroc perd deux rangs par rapport à 2019

Le Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres, a récemment publié son rapport annuel "Prosperity Index" pour l’année 2020. Ce document juge la prospérité de 167 pays, dont 53 pay...

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...

Présidentielle américaine : la Géorgie confirme la victoire de Joe Biden

Ce jeudi 19 novembre, la Géorgie a confirmé que la victoire du démocrate Joe Biden dans cet État à l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. En effet, les autorités locales de cet État ont i...

Visite controversée de Mike Pompeo au Golan, territoire syrien occupé par Israël

Ce jeudi 19 novembre, Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain, s’est rendu dans une colonie israélienne et sur le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël. Une première pour un secrét...