Aller au contenu principal

Des extrémistes appellent au meurtre de 3 influenceurs marocains

Par Khansaa B., Publié le 01/06/2020, mis à jour le 01/06/2020
Teaser Media
Des extrémistes appellent au meurtre de 3 influenceurs marocains

Najib El Mokhtari, Othmane Safsafi et Marouane Lamharzi Alaoui, trois influenceurs marocains qui utilisent leurs chaînes YouTube pour discuter des matières scientifiques et de l’Histoire, sont récemment devenus la cible de menaces de mort diffusées sur une page Facebook appelée "le centre de l’innocence". L’administrateur de la page Facebook a posté une photo des trois influenceurs et a écrit que leur travail scientifique est contraire aux principes de l’islam. La publication appelle les internautes à visiter «les pages de ces hypocrites pour lire leurs propos» et à regarder «le statut de leurs partisans et de leurs fans, pour découvrir l’étendue de la tragédie». En exploitant un verset du Coran destiné à justifier le meurtre des soi-disant «hérétiques», l’administrateur de la page insinue que ces influenceurs méritent d’être exécutés.

Plusieurs internautes ont dénoncé cet appel à la violence. Marouane Lamharzi, qui fait partie des influenceurs ciblés, a partagé un long message sur Facebook en réponse à ce post. «J’ai toujours été du côté de la liberté d’expression et du côté de ceux qui ont été enfermés à cause de celle-ci. Et c’est la raison pour laquelle depuis toutes ces années sur Facebook, beaucoup de gens n’aiment pas les choses que j’ai écrites ou fais sur YouTube. Je me suis retrouvé confronté aux insultes de certaines personnes qui ne connaissent pas les rudiments du dialogue, à tel point que certains d’entre eux ont été jusqu’à publier ma photo et m’insulter. Pourtant, je ne me suis jamais énervé et je me contentais de bloquer ces personnes».

Dans une longue publication partagée sur Facebook, Othmane Safsafi a également dénoncé les propos de la page.


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...