Aller au contenu principal

Une enquête révèle des taux élevés de violence contre les marocaines

Par Nora Jaafar, Publié le 15/05/2019 à 13:11, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui, a partagé mardi des chiffres alarmants, montrant que la violence contre les femmes est toujours prédominante.

 

Les données ont été recueillies à partir des résultats préliminaires de la deuxième enquête nationale sur la prévalence de la violence contre les femmes au Maroc. Les résultats montrent que les taux de violence à l'égard des femmes s'élèvent à 54,4 % à l'échelle nationale.

 

Hakkaoui a indiqué que la violence à l'égard des femmes dans les zones urbaines est de 55,8 %, alors qu'elle est légèrement inférieure dans les zones rurales avec un taux de 51,6 %. La ministère a mené son investigation entre le 2 janvier et le 10 mars.

 

La ministre a expliqué que les femmes les plus vulnérables sont âgées de 25 à 29 ans, ajoutant que la violence conjugale contre les femmes est la plus fréquente. L'étude a révélé que 54,4 % des fiancés et 52,5 % des femmes mariées ont été victimes de violences au Maroc.

 

La maltraitance des femmes dans les lieux publics est également courante au Maroc avec 12,4 % des femmes marocaines âgées de 18 à 64 ans. L'étude a montré que le nombre de victimes est différent entre les zones urbaines et rurales. Hakkaoui a déclaré que les femmes des zones rurales sont plus vulnérables à la violence en dehors du foyer, avec 19,6 % des femmes ayant subi des incidents de violence contre 16 % dans les zones urbaines.

 

La violence électronique est également en augmentation au Maroc. 13,4 % des femmes ont déclaré avoir été victimes de violence en ligne et sont plus exposées à ce type de sévices.

 

Le harcèlement représente 7,2 % des incidents de cyberviolence.

 

Les données, citées par la Maghreb Arabe Press (MAP), montrent qu'au total 54,4% des femmes ont subi au moins une forme de brutalité au cours de leur vie. Ils soulignent aussi que près d'un tiers des personnes interrogées ont été victimes de plusieurs types de violence.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...

RAM : le point sur le remboursement, changement et disponibilité des billets

À l'approche de la saison estivale, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif «exceptionnel» afin de faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Dans un communiqué, la...

C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

L’opération Marhaba 2021 démarre ce mardi 15 juin 2021. Afin d’inciter les Marocains résidant à l’é...

La vaccination ne protège pas à 100% de la Covid-19

Bien qu’ayant reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19, certaines personnes dans la région de Casablanca-Settat ont contracté le virus. Ces nouveaux cas, qui ont été admis au centre hospitalie...