Aller au contenu principal

Une enquête révèle des taux élevés de violence contre les marocaines

Par H.L.B, Publié le 15/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui, a partagé mardi des chiffres alarmants, montrant que la violence contre les femmes est toujours prédominante.

 

Les données ont été recueillies à partir des résultats préliminaires de la deuxième enquête nationale sur la prévalence de la violence contre les femmes au Maroc. Les résultats montrent que les taux de violence à l'égard des femmes s'élèvent à 54,4 % à l'échelle nationale.

 

Hakkaoui a indiqué que la violence à l'égard des femmes dans les zones urbaines est de 55,8 %, alors qu'elle est légèrement inférieure dans les zones rurales avec un taux de 51,6 %. La ministère a mené son investigation entre le 2 janvier et le 10 mars.

 

La ministre a expliqué que les femmes les plus vulnérables sont âgées de 25 à 29 ans, ajoutant que la violence conjugale contre les femmes est la plus fréquente. L'étude a révélé que 54,4 % des fiancés et 52,5 % des femmes mariées ont été victimes de violences au Maroc.

 

La maltraitance des femmes dans les lieux publics est également courante au Maroc avec 12,4 % des femmes marocaines âgées de 18 à 64 ans. L'étude a montré que le nombre de victimes est différent entre les zones urbaines et rurales. Hakkaoui a déclaré que les femmes des zones rurales sont plus vulnérables à la violence en dehors du foyer, avec 19,6 % des femmes ayant subi des incidents de violence contre 16 % dans les zones urbaines.

 

La violence électronique est également en augmentation au Maroc. 13,4 % des femmes ont déclaré avoir été victimes de violence en ligne et sont plus exposées à ce type de sévices.

 

Le harcèlement représente 7,2 % des incidents de cyberviolence.

 

Les données, citées par la Maghreb Arabe Press (MAP), montrent qu'au total 54,4% des femmes ont subi au moins une forme de brutalité au cours de leur vie. Ils soulignent aussi que près d'un tiers des personnes interrogées ont été victimes de plusieurs types de violence.

La campagne de vaccination démarre la semaine prochaine

Le ministère de la Santé a annoncé le démarrage officiel de la campagne de vaccination anti-Covid-19 la semaine prochaine. Dans un communiqué, le ministère précise que le Maroc a réceptionné aujourd'h...

Violences faites aux femmes : 2M et la DGSN lancent une campagne

En partenariat avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), 2M.ma lance une campagne digitale de sensibilisation et de protection contre les violences faites aux femmes. Intitulée : Al ou...

Centres régionaux d’investissement : l'activité "boostée" par le digital

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a exposé ce jeudi 21 janvier 2021 à Rabat les effets po...

Marine royale : deux stagiaires portés disparus

Ce vendredi 22 janvier, une source militaire a annoncé la disparition de deux stagiaires commandos de la Marine royale. Ces derniers ont été portés disparus après avoir été emportés, ce mercredi 20 ja...

Le vaccin d'AstraZeneca stocké à la Régie des frigorifiques

La Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC) située à Hay Moulay Rachid s'est transformée en véritable forteresse ce vendredi. Et pour cause, elle accueille le premier lot du&nbs...

Cannabis : vers une légalisation de cette plante au Maroc ?

La légalisation du cannabis revient sur le devant de la scène marocaine. Depuis que l’Organisation ...