Aller au contenu principal

Drogue : 800.000 Marocains accros au cannabis et aux sédatifs en tête

Par Arnaud B., Publié le 08/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministère de la santé va procéder à une évaluation des programmes de réduction des risques liés à l’usage des drogues. De nombreux dysfonctionnements ont été observés en termes d’extension de services, au niveau de la qualité de prise en charge et de la sécurité des bénéficiaires et des professionnels.  Pour cela, le ministère va procéder à une analyse de la situation de la prise en charge des conduites addictives au Maroc  et une évaluation du traitement par Agonistes Opioïdes (TAO) comme composante de la prise en charge des troubles addictifs à différents niveaux (central, régional et local). Il sera aussi question d’évaluer les interventions destinées aux populations vulnérables   ainsi que  les outils de monitorage et de suivi des performances disponibles.


  • Partagez

Coronavirus : Casablanca durcit les restrictions

Ce vendredi 23 octobre, la préfecture de Casablanca a diffusé un communiqué annonçant de nouvelles restrictions instaurées afin de faire face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dan...

Covid-19 : la pandémie ravage le Maroc et son système de santé

Le Maroc dépasse la barre des 4.000 nouvelles contaminations au coronavirus ce jeudi 22 octobre. Ca...

Tariq Ramadan accusé de viol par une cinquième femme

Tariq Ramadan fait face à une nouvelle accusation de viol. Ce jeudi 22 octobre, l’éminent érudit islamique, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen pour le même crime sur une ...

Un timbre-poste spécial pour le Complexe Noor Ouarzazate

Le Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat, un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire Noor Ouarzazate, à l'occasion de la Jour...

Brésil : le vaccin testé au Maroc sera utilisé dès janvier 2021

Alors que la course effrénée au vaccin contre le coronavirus se poursuit, le Brésil prévoit de commencer la campagne nationale de vaccination de sa population contre la Covid-19 en janvier 2021. C’est...

Électricité : l’ANRE prend ses fonctions

Le Conseil de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) a tenu sa première réunion...