Aller au contenu principal

Croissance : prévisions en baisse pour l’économie marocaine au 2e trimestre

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/04/2020 à 14:52, mis à jour le 06/01/2021 à 10:44          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Haut-commissariat au plan

Ce mardi 28 avril, le Haut-commissariat au plan (HCP) a annoncé avoir réalisé une mise à jour de ses principales prévisions trimestrielles pour les deux premiers trimestres 2020.

Pour le 1er trimestre 2020, le HCP s’attend à un «ralentissement plus accentué de l’activité économique». Sur la base des informations collectées jusqu’au 31 mars, ce ralentissement est accompagné d’une croissance économique qui aurait reflué à +0,7%, au lieu de +1,1% arrêté le 7 avril. Cette modification est due à «l’accentuation du repli de la valeur ajoutée agricole à -4,4%, suite aux faibles performances des productions végétales, en l’occurrence les céréales dont la production se serait abaissée à son niveau le plus bas depuis 2007».

Au 2e trimestre 2020, le HCP s’attend à une baisse de la croissance de l’économie marocaine de 8,9 points par rapport à son évolution d’avant-crise (-6,8% du PIB au second trimestre). Cette chute, initialement estimée à seulement 3,8 points, est égale à une perte globale potentielle d’environ 29,7 milliards de dirhams pour la première moitié de 2020.

Selon un communiqué de l’organisme, cette révision intervient «suite à la publication des données récentes sur les activités sectorielles, à la révision à la baisse des perspectives de croissance de l’économie mondiale et au prolongement de la période de confinement sanitaire». Dans ce contexte, le HCP a révisé sa prévision de croissance de la demande étrangère adressée au Maroc à la baisse. Ainsi, elle a atteint «-12,5% au premier trimestre 2020, au lieu d’une baisse de 6% prévu au 7 avril, suite au fléchissement attendu des importations des principaux partenaires commerciaux du Royaume».

Selon la prévision du HCP, la croissance de la consommation des ménages, l’investissement et la croissance de la valeur ajoutée agricole enregistreront respectivement une baisse de 1,2%, 26,5% et 4,2% au 2e trimestre.

PLF 2022 : comme un vent d'optimisme

Lors de sa rencontre, ce mercredi avec les Commissions des finances des deux Chambres du Parlement,...

Ce qu’il faut retenir du Conseil d’Administration de la CGEM

Ce mercredi 28 juillet, à la veille des élections de la Chambre des conseillers, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu son Conseil d’Administration (CA) et une réunion du Co...

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...