Aller au contenu principal

Économie : les faillites vont s’accélérer

Selon les premières estimations de l’assureur crédit Euler Hermes, près de 10000 entreprises marocaines vont faire faillite cette année. C’est ce qu’a confié Alexis Garatti à notre confrère Le Matin. Ses estimations prennent pour hypothèse une croissance de 0,5%. Or, deux nombreuses autres prévisions prévoient une baisse du PIB pouvant atteindre jusqu’à 3,7% pour le FMI. Aujourd’hui, nous sommes en quelque sorte dans une course contre la montre pour enrayer la propagation du virus et redémarrer rapidement l’économie.

Par J.R.Y, Publié le 16/04/2020, mis à jour le 16/04/2020
Teaser Media
Économie : les faillites vont s’accélérer

Les prévisions économiques s’enchaînent et les chiffres sont plus mauvais à chaque actualisation. Le FMI et la Banque mondiale s’attendent carrément à une chute du PIB en 2020. Le FMI est plus pessimiste que la Banque mondiale puisqu’il prévoit une contraction de 3,7% du PIB. Le taux de chômage devrait augmenter pour atteindre 12,5%.

 

Lourd bilan pour les TPME

Les mesures de soutien aux entreprises et aux ménages vont permettre de limiter les dégâts. Les demandes de report d’échéances de crédit et de nouvelles lignes de financement se multiplient auprès des banques. Cependant, de nombreuses entreprises risquent de ne pas se relever de cette crise. Les plus fragiles avant la crise risquent fortement le dépôt de bilan.

Selon les premières estimations de l’assureur crédit Euler Hermes, près de 10.000 entreprises vont faire faillite cette année. «Nous prévoyons une forte augmentation de 17% des défaillances d’entreprises au Maroc en 2020 pour atteindre 9874 sociétés contre une hausse de 6% en 2019 », a confié Alexis Garatti, directeur de la recherche économique du groupe Euler Hermes, à notre confrère Le Matin. Les prévisions de l’assureur crédit prennent pour hypothèse une croissance de 0,5%. Cela veut dire que les défaillances seront bien plus importantes en cas de récession.

 

Toute l’économie à la peine

Aujourd’hui, c’est en quelque sorte la course contre la montre pour enrayer la propagation du virus et redémarrer rapidement l’économie. Si la paralysie dure longtemps, les conséquences seront encore plus lourdes. Les séquelles de la crise sur le secteur du tourisme notamment pourraient durer longtemps. L’écrasante majorité des touristes viennent de l’Europe. Or, les principaux pays émetteurs vont enregistrer une récession violente. Le PIB devrait chuter de 9% en Italie, 8% en Espagne et 7,2% en France selon le FMI. Les autorités françaises, elles-mêmes, sont plus pessimistes que le FMI puisqu’elles prévoient une baisse de 8% du PIB alors que les autorités britanniques tablent jusqu’à 13% de recul. Au-delà du tourisme, c’est tout le commerce extérieur qui sera lourdement impacté par la crise, en particulier les relations économiques avec ces quatre pays. 

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...