Aller au contenu principal

La Marocaine Amal Seghrouchni nommée à la COMEST de l’UNESCO

Par Khansaa Bahra, Publié le 03/04/2020 à 10:18, mis à jour le 06/01/2021 à 10:27
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Amal El Fallah Seghrouchni

L’UNESCO a nommé la Marocaine Amal El Fallah Seghrouchni, experte internationale en Intelligence artificielle (IA), à la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST). Titulaire d’un doctorat à l’Université Pierre et Marie Curie et d’une habilitation à diriger les recherches en IA, Seghrouchni rejoint le comité pour un mandat de quatre ans, de 2020 à 2023.

La chercheuse marocaine est professeure de classe exceptionnelle à la Faculté des Sciences et d’Ingénierie (Sorbonne). Elle préside également le groupe de recherche sur les systèmes multi-agents et codirige le département d’intelligence artificielle et des sciences des données de l’Université de la Sorbonne.

Notons que la COMEST est un organe consultatif et un forum de réflexion mis en place par l’UNESCO depuis 1998. La Commission est composée de 18 éminents spécialistes des disciplines scientifiques, juridiques, philosophiques, culturelles et politiques, nommés par Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO. Elle a pour rôle d’énoncer des principes éthiques susceptibles d’éclairer les débats des responsables politiques à la lumière de critères qui ne sont pas strictement économiques.

«Murs de la paix» et séparation communautaire

Les premiers murs ont été érigés en 1969 à Belfast, capitale de l’Irlande du Nord, dans les quartiers habités par les protestants et les catholiques pour séparer les deux communautés. Leur objectif ét...

Faut-il craindre une invasion russe en Ukraine ?

Les tensions entre la Russie et l'Ukraine s'enveniment de jour en jour. Faut-il craindre une invasion russe ? Et pourquoi les négociations entre Joe Biden, président américain, et son homologue russe,...

Pandémie : des pertes d’apprentissage à rattraper, selon l'Unesco

Grâce aux leçons tirées ces deux dernières années, la majorité des pays touchés par le variant Omicron parvient à maintenir les écoles ouvertes avec des protocoles sanitaires renforcés, estime ce lund...

OMS : Omicron marquerait-il la fin de la pandémie en Europe ?

Selon le directeur Europe de l’OMS, l’hypothèse d’une sortie de la pandémie est «plausible». L’organisation onusienne anticipe une période de calme dans les prochains mois avant le retour de la Covid-...

Stratégie "Zéro Covid" : le vaccin chinois à ARN messager, seule solution viable ?

Dans sa revue de presse internationale, le journaliste Adrien Toffolet, souligne que les opérations de testing et de confinement extrêmes commencent à montrer leurs limites en Chine face au variant Om...

Pourquoi l'immigration a fortement augmenté en France en 2021 ?

Dans Europe midi, Patrick Stéfanini, conseiller d’État honoraire, ancien secrétaire général du ministère de l’Immigration, directeur de campagne de Valérie Pécresse, est l’invité de Romain Desarbres p...