Aller au contenu principal

La tension monte entre les USA et l'Iran

Par Nora Jaafar, Publié le 10/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le chef du bureau politique du Corps des gardes de la révolution islamique, Yadollah Javani, a déclaré "qu'il n'y aura pas de pourparlers avec les Américains et que les Américains n'oseront pas lancer une offensive militaire contre nous", indiqué ce vendredi Tasnim, une agence de presse semi-officielle.

 

Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi les dirigeants iraniens à s'asseoir et discuter avec lui au sujet de l'abandon du programme nucléaire de Téhéran. Il a déclaré ne pas être en mesure de rejeter une confrontation militaire en raison des fortes tensions entre ces deux pays.

 

L'armée américaine a annoncé mardi qu'un certain nombre de bombardiers B-52 feraient partie des forces supplémentaires envoyées au Moyen-Orient pour contrer ce que l'administration Trump qualifie de "signes évidents" des menaces que l'Iran représente pour ses forces américaines là-bas.

 

L'Iran a rejeté les nouveaux déploiements américains, dont celui d'un porte-avions, dénonçant "une manipulation et une guerre psychologique" à son encontre. Des milliers d'Iraniens ont pris part vendredi à des manifestations parrainées par l'État pour exprimer leur soutien à la décision prise mercredi par le gouvernement. Une décision qui consiste à réduire certains dispositifs de son programme nucléaire convenus dans le cadre de l'accord de 2015 avec plusieurs puissances mondiales. L'Iran a menacé d'éliminer davantage de dispositifs si les signataires ne le protégeaient pas des sanctions américaines.

 

L'Union européenne et les ministres des Affaires étrangères de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni ont d'ailleurs exprimé, ce jeudi, leur "grande préoccupation" quant à cette décision.

 

Rappelons que Washington a renforcé le blocus contre l'Iran en éliminant des exemptions qui avaient autorisé certains pays à acheter son pétrole. L'Iran a réagi en restreignant quelque peu son programme nucléaire, bien qu'il respecte toujours l'accord visant à limiter son activité nucléaire et que les États-Unis ont abandonné depuis un an.

Bienvenue dans l'incroyable monde des hyènes !

RFI plonge dans ce podcast dans le monde des hyènes. Un monde particulier ou la femelle à plus de pouvoir que le mâle. La hyène est redoutable et se nourrit la plupart du temps de proies vivantes...

Climat : l’UE s'engage à devenir neutre en carbone d’ici 2050

Ce mercredi 21 avril, l’Union européenne (UE) a conclu un accord provisoire sur le climat qui devrait rendre le bloc des 27 climatiquement neutre d’ici 2050. Cette démarche intervient à la veille...

Climat : une forte hausse des émissions de CO2 attendue en 2021

Dans son rapport annuel sur l’énergie dans le monde, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que les émissions de CO2 augmenteront de près de 5% cette année, pour atteindre 33 milliards de t...

Crise économique : comment le Liban en est arrivé là ?

Le Liban vit l’une des pires crises économique de son histoire. Plus de la moitié du pays vit aujourd’hui sous le seuil de la pauvreté. Dans ce podcast signé Medi1, Agnès Levallois, Vice-Présidente de...

Inde : progression du variant Covid-19 double mutant

L’Inde fait face à une nouvelle vague du nouveau coronavirus. Selon les données officielles publiées ce lundi 19 avril, le pays a enregistré un nouveau record de contaminations à la Covid-19, not...

La Chine annonce une croissance économique record

Ce vendredi 16 avril, la Chine a annoncé que sa reprise économique s’est accélérée au premier trimestre. En effet, le pays a annoncé une hausse record de sa croissance économique (+18,3% sur un an). C...