Aller au contenu principal

G20 : les ministres du Commerce s’organisent

Un peu partout dans le monde, l’activité économique a drastiquement chuté. Les ministres du Commerce et des Investissements du G20 se sont engagés à garantir les flux de fournitures essentielles en dépit de la crise mondiale actuelle. Leur réunion intervient quelques jours après celle des chefs d’État qui avaient décidé d’injecter 5000 milliards de dollars dans l’économie mondiale. Les 20 plus grandes économies mondiales ont également annoncé qu’elles travailleraient avec les organisations internationales «afin de déployer un ensemble de mesures financières solides, cohérentes, coordonnées et rapides».

Par H.L.B, Publié le 31/03/2020, mis à jour le 31/03/2020
Teaser Media
G20 : les ministres du Commerce s’organisent

Après les ministres des Finances et les chefs d’État, c’est au tour des ministres du Commerce et des Investissements du G20 de s’organiser pour répondre efficacement à la crise engendrée par la pandémie du Coronavirus. Ils se sont engagés à garantir les flux de fournitures essentielles - notamment de matériel médical et pharmaceutique - en dépit de la crise mondiale actuelle. Au Maroc, ces fournitures font partie des importations prioritaires, rapporte L’Économiste. La baisse de l’activité va mécaniquement réduire les importations. Pour autant, elles seront surveillées de près pour ne pas mettre la pression sur les réserves de change. 

Un peu partout dans le monde, l’activité économique a considérablement chuté. Dans une déclaration commune, les ministres ont exprimé leur inquiétude quant aux problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs et les entreprises, notamment les plus vulnérables. D’où la nécessité d’une action collective pour aider les micros, petites et moyennes entreprises. Ils ont également reconnu l’importance d’un renforcement des investissements internationaux. «Nous estimons que les mesures d’urgence conçues pour lutter contre le COVID-19, si elles sont jugées nécessaires, doivent être ciblées, proportionnées, transparentes et temporaires, et qu’elles ne doivent pas créer d’obstacles inutiles au commerce ni perturber les chaînes d’approvisionnement mondiales», ont déclaré les responsables.

La semaine dernière, les chefs d’État avaient décidé d’injecter 5000 milliards de dollars dans l’économie mondiale. Les 20 plus grandes économies mondiales ont également annoncé qu’elles travailleraient avec les organisations internationales «afin de déployer un ensemble de mesures financières solides, cohérentes, coordonnées et rapides». Ces annonces viennent s’ajouter aux mesures propres à chaque pays. Les États-Unis vont déployer un plan de plus de 2000 milliards de dollars et l’Allemagne va injecter plus de 1000 milliards d’euros dans son économie.


  • Partagez

Electroplanet devient une référence en e-commerce

Fort de ses 12 ans d'expériences dans le métier et n’°1 au Maroc en magasin spécialisés en électroménager/TV/HI-FI/Multimédia, Electroplanet a investi le digital avec force et savoir-faire. En 2018, l...

Automobile : Le secteur prend un virage serré

La crise du Covid-19 pourrait durablement fragiliser le secteur automobile qui emploie 250.000 pers...

Le roi Mohammed VI ordonne le soutien de la relance du secteur privé

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, en présence de Mohamed Benchaâbou...

Bilan agricole, préparatifs pour Aïd Al-Adha : Akhannouch rassure les marocains

Les prévisions pour la campagne agricole en cours n’étaient pas empreintes d’optimisme. La rareté d...

Pourquoi la CGEM veut reporter l’augmentation du SMIG ?

La CGEM a élaboré un ensemble de propositions dans le cadre de son plan de relance de l’économie na...

Relance de l’économie : les priorités du CMC

Le PIB va baisser de 4,3% selon les dernières estimations du Centre marocain de conjoncture (CMC). ...