Aller au contenu principal

Les "Champignons magiques" seront probablement décriminalisés à Denver

Appelés à se prononcer par référendum, les électeurs ont approuvé de justesse l'utilisation ou la possession de psilocybine que l'on retrouve notamment dans les champignon hallucinogène. Denver deviendra la première ville des États-Unis à les dépénaliser.

Par Khansaa B., Publié le 10/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Denver est sur le point de devenir la première ville des États-Unis à dépénaliser la "psilocybine" ou les "champignons magiques" psychoactifs.


 


Le mercredi 8 mai, les électeurs étaient appelés à se prononcer par référendum. Les divisions électorales de Denver certifieront les résultats le 16 mai, mais le décompte final sur son site internet mercredi était de 50,56% des électeurs pour et de 49,44% contre.


 


L’"initiative 301" a appelé la capitale du Colorado à mettre fin aux sanctions pénales applicables aux personnes âgées de 21 ans au moins qui utilisent ou possèdent de la psilocybine. Au total, plus de 176 000 électeurs se sont exprimés sur cette initiative.


 


Si l'initiative est approuvée, la psilocybine resterait toutefois illégale en vertu des lois du Colorado et du gouvernement fédéral. La Drug Enforcement Administration des États-Unis considère le médicament comme une substance de l’Annexe 1, ce qui signifie que l’organisme a estimé qu’il avait un potentiel élevé d’abus sans application médicale acceptée.


 


Certains opposants craignent que, si elle était adoptée, cette initiative renforce l’image de la ville en tant que refuge pour les toxicomanes.


 


Rappelons qu'en 2005, la capitale du Colorado était devenue la première grande ville américaine à légaliser la possession de petites quantités de cannabis.


  • Partagez

Covid-19 : La France initie la deuxième vague de reconfinement

Avec un bilan épidémiologique quotidien dépassant les 33.000 contaminations et les 300 morts, la Fr...

Covid-19 : un bilan épidémiologique bimensuel préoccupant

Selon Abdelkrim Meziane Belfkih, chef de la division des maladies ambulatoires au ministère de la S...

Laftit : le Maroc jouit d’un climat de sécurité grâce à la vigilance des services compétents

Ce mardi 27 octobre, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a dressé le bilan des interpellations des individus i...

Une ONG musulmane dissoute en France

Ce mercredi 28 octobre en France, l’ONG humanitaire musulmane BarakaCity a été dissoute en Conseil des ministres. Selon Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, cette association «incitait à...

Coronavirus : Tanger renforce ses restrictions

Face à l’augmentation du nombre de ses contaminations au nouveau coronavirus, la ville de Tanger sera soumise à de nouvelles mesures de restrictions, à l’instar des villes de Tétouan et de Casablanca....

Prison locale de Tiflet 2 : un gardien tué par un présumé terroriste

Ce mardi 27 octobre, un employé de la prison locale de Tiflet 2 a été tué par un détenu. Selon un communiqué du Procureur du Roi près la Cour d’appel de Rabat, le Parquet général a ordonné l’ouverture...