Aller au contenu principal

Les "Champignons magiques" seront probablement décriminalisés à Denver

Appelés à se prononcer par référendum, les électeurs ont approuvé de justesse l'utilisation ou la possession de psilocybine que l'on retrouve notamment dans les champignon hallucinogène. Denver deviendra la première ville des États-Unis à les dépénaliser.

Par Khansaa B., Publié le 10/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Denver est sur le point de devenir la première ville des États-Unis à dépénaliser la "psilocybine" ou les "champignons magiques" psychoactifs.

 

Le mercredi 8 mai, les électeurs étaient appelés à se prononcer par référendum. Les divisions électorales de Denver certifieront les résultats le 16 mai, mais le décompte final sur son site internet mercredi était de 50,56% des électeurs pour et de 49,44% contre.

 

L’"initiative 301" a appelé la capitale du Colorado à mettre fin aux sanctions pénales applicables aux personnes âgées de 21 ans au moins qui utilisent ou possèdent de la psilocybine. Au total, plus de 176 000 électeurs se sont exprimés sur cette initiative.

 

Si l'initiative est approuvée, la psilocybine resterait toutefois illégale en vertu des lois du Colorado et du gouvernement fédéral. La Drug Enforcement Administration des États-Unis considère le médicament comme une substance de l’Annexe 1, ce qui signifie que l’organisme a estimé qu’il avait un potentiel élevé d’abus sans application médicale acceptée.

 

Certains opposants craignent que, si elle était adoptée, cette initiative renforce l’image de la ville en tant que refuge pour les toxicomanes.

 

Rappelons qu'en 2005, la capitale du Colorado était devenue la première grande ville américaine à légaliser la possession de petites quantités de cannabis.


  • Partagez

Covid-19 : Fine Hygienic et Dislog font don de 150.000 unités de produit d’hygiène

"Fine Hygienic Holding", l’un des groupes mondiaux leaders dans la fabrication des produits hygiéniques et de solutions de stérilisation innovantes et "Dislog Group" leader marocain de la distribution...

Coronavirus : le Maroc prévoit-il un dépistage massif ?

Avec 560000 infections et 25300 décès, la pandémie du coronavirus se propage encore dans le monde. ...

Coronavirus : le bilan s'alourdit au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. 58 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 27 mars. Ces derniers ont tous été pris en charge par des équi...

Premiers résultats encourageants du traitement par la chloroquine

À Rabat, un premier cas atteint du coronavirus a été guéri en six jours grâce à la chloroquine, une...

Covid-19 : les médecins du privé en renfort

Les derniers chiffres de la pandémie font état de 333 personnes infectées et de 21 décès au Maroc. ...

La police mobilisée face à la pénurie de sang

Ce mercredi 25 mars, les policiers de Rabat ont participé à une campagne de collecte de sang. Les policiers de Casablanca ont rejoint cet élan de solidarité et se sont également mobilisés, jeudi matin...