Aller au contenu principal

La Corée du Nord lance de nouveaux missiles

Par H.L.B, Publié le 09/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La Corée du Nord a lancé ce jeudi 9 mai deux missiles à courte portée, marquant ainsi le deuxième essai d'armement en moins d'une semaine et mettant à rude épreuve les efforts déployés par les États-Unis pour dénucléariser la péninsule coréenne.

 

Les chefs d'état-major interarmées sud-coréens ont en effet annoncé le lancement dans une déclaration, affirmant que les missiles avaient été tirés depuis la ville de Kusong, au nord-ouest du pays, et avaient parcouru environ 420 kilomètres vers l'est. Les négociateurs américains sont actuellement en Corée du Sud pour discuter des différentes approches permettant de sortir de l'impasse après deux sommets de haut niveau entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un qui n'ont réussi à déboucher sur aucune solution durable.

 

Ce lancement intervient moins d'une semaine après que la Corée du Nord ait tiré samedi dernier plusieurs missiles à courte portée. Le premier essai d'armes de ce genre depuis novembre 2017. Trump a déjà indiqué que l'accalmie de la Corée du Nord en matière d'essais de missiles et de tests nucléaires prouvait que son action auprès du royaume des ermites s'était avérée un succès.

 

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a défendu jeudi le lancement de samedi comme un "exercice militaire de routine et d'autodéfense". Un porte-parole a déclaré que le test n'était "rien de plus qu'une entraînement militaire régulier, et qu'il n'a ni ciblé personne ni aggravé la situation dans la région". Dans une autre déclaration, les médias d'État nord-coréens ont rapporté que les missiles ne menaçaient pas les États-Unis, la Corée du Sud ou le Japon et sont tombés dans les eaux sous contrôle nord-coréen.


  • Partagez

Navalny aurait été empoisonné dans sa chambre d’hôtel

Ce jeudi 17 septembre, les proches de l’opposant russe Alexeï Navalny ont affirmé que ce dernier avait été empoisonné à l’aide d’une bouteille d’eau minérale qui se trouvait dans sa chambre d’hôtel de...

Niger : l’État islamique revendique l’attentat qui a fait huit morts

Ce jeudi 17 septembre, l’État islamique (EI) a revendiqué l’assassinat de huit personnes, dont six humanitaires français et deux Nigériens, qui a eu lieu le 9 août au Niger. Dans sa revue de propagand...

Le chef du gouvernement libyen prêt à démissionner d’ici fin octobre

Ce mercredi 16 septembre, Fayez Al-Sarraj, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, a annoncé son intention de quitter ses fonctions avant fin octobre. «J’annonce à tous mon souhait sin...

Green Deal : Ursula von der Leyen veut augmenter l’objectif de réduction des émissions

Ce mercredi 16 septembre, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a prononcé un long discours devant le Parlement européen, son premier sur l’état de l’Union européenne. Élue ...

Sous l’égide de Trump, Israël, les EAU et le Bahreïn signent des accords historiques

Ce mardi 15 septembre à Washington, le Bahreïn et les Émirats arabes unis (EAU) ont officiellement signé des accords pour normaliser les relations avec Israël, baptisés accords d’Abraham. En présence ...

Guerre commerciale Chine-USA : l’OMC tranche en faveur de Pékin

Ce mardi 15 septembre, le groupe d’experts de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a publié un rapport visant à trancher dans l’affaire des taxes douanières imposées par Washington à la Chine, à ...