Aller au contenu principal

Coronavirus : évolution de la pandémie dans le monde

Le coronavirus a infecté plus de 360327 personnes dans le monde et en a tué plus de 15485. L’épidémie mortelle continue de se propager aux quatre coins de la planète. Alors que certains pays s’empressent de renforcer leurs mesures préventives et de protections contre le Covid-19, d’autres, comme l’Algérie, tergiversent à mettre en place des dispositifs plus robustes. De son côté, la Chine a annoncé ce lundi que le ralentissement de la pandémie se poursuit dans le pays.

Par Nora Jaafar, Publié le 23/03/2020, mis à jour le 23/03/2020
Teaser Media
Coronavirus : évolution de la pandémie dans le monde

La guerre contre le coronavirus se poursuit. Ce lundi 23 mars, les infections au Covid-19 ont atteint les 360327 cas dans le monde, tandis que le nombre de décès a grimpé à 15485.  Le bilan des contaminations a plus que doublé au cours de la semaine dernière alors que celui des morts a presque triplé, déplore CNBC qui cite l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Tout en notant que la pandémie commence à se ralentir en Chine, l’OMS a déploré que l’Europe soit devenue le principal foyer de contagion du Covid-19. En effet, le continent fait face à une progression vertigineuse de la pandémie, surtout en Italie. Le pays, qui compte à présent 59138 infections et 5476 décès, a décidé d’interdire en ce début de semaine les voyages entre ses villes et a suspendu plusieurs de ses industries pour endiguer la propagation du Coronavirus. Rappelons que Giuseppe Conte, le Premier ministre italien, avait déclaré l’état d’urgence ainsi que la mise en quarantaine de l’ensemble du pays, il y a plus d’une semaine.

D’après France24, le gouvernement français, qui a imposé à ses citoyens un confinement très strict, a quant à lui introduit de nouveaux dispositifs de prévention ce lundi. Il a ainsi interdit tous les rassemblements le long de la Seine, sur les pelouses des Invalides et sur le Champs de Mars autour de la Tour Eiffel. La police de Paris avait initialement instauré ces restrictions pour le week-end dernier seulement, avant de décider de les maintenir jusqu'à la fin de l'État d'urgence. La France est l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie. Il a enregistré jusqu’à présent 16689 cas confirmés et 674 morts. Outre la France, l’Espagne est également considérée comme l’un des plus vastes foyers de contagion dans le continent. Avec 33089 infections et 2206 décès, le pays a également suspendu les déplacements de ces citoyens et mis en place un couvre-feu pour mettre fin à la progression du virus.

De leur côté, les États-Unis comptent désormais 39207 personnes contaminées ainsi que plus de 5661 morts. Les responsables américains ont déclaré que ce nombre est susceptible d’augmenter à mesure que le pays multiplie les tests de dépistage sur l’ensemble de son territoire. Toutefois, Vox accuse Donald Trump, le président des USA, de se concentrer sur l’économie du pays au lieu de protéger son peuple. Bien que les maires de plusieurs États ont appelé les citoyens de leur région à se confiner chez eux, Trump continue à dédramatiser la situation, la qualifiant de passagère.

Le président américain n’est pas le seul dirigeant à prendre l’épidémie du Covid-19 à la légère. Selon H24Info, Abdelmajid Tebboune, le président algérien, tarde lui aussi à décréter l’État d’urgence. L’Algérie a annoncé ce lundi que le nombre de contaminations était en hausse avec 139 cas et 15 décès et que le pays est entré dans la phase 3 de la pandémie. Cependant, Abderrahmane Benbouzid, le ministre algérien de la Santé, a expliqué que son département n’a pas l’autorité nécessaire pour imposer un confinement général de la population. Il a ajouté que c’est au président de prendre ce genre de décision. Benbouzid a également tenu à préciser que d’autres dispositifs sont entrés en vigueur dans le pays ce dimanche 22 mars, notamment l’octroie d’un congé à 50% des fonctionnaires, la fermeture des restaurants et des cafés dans les grandes villes et la suspension des transports urbains et inter-wilayas.

Enfin, alors que le virus continue à prendre de l’ampleur en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, d’autres pays ont réussi à contenir efficacement sa progression. Le reste du monde devrait ainsi suivre les exemples de la Corée du Sud, de Singapour et Taïwan. Ces derniers ont su rapidement endiguer l’épidémie, et ce grâce à la mise en place rapide de mesures efficaces, d’une communication et d’une sensibilisation continue des populations.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...