Aller au contenu principal

Habib El Malki reçoit l’ambassadeur de l’Algérie auprès du Maroc

Par Khansaa B., Publié le 13/03/2020, mis à jour le 13/03/2020
Teaser Media
Habib El Malki et Abdelhamid Abdaoui

Ce jeudi 12 mars, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s’est entretenu avec l’ambassadeur de l’Algérie auprès du Maroc, Abdelhamid Abdaoui. Ce dernier est en visite de courtoisie à Rabat après sa prise de fonction en tant que nouvel ambassadeur au royaume. Ancien ambassadeur de son pays au Koweït, il avait été désigné par le Président par intérim, Abdelkader Bensaleh, pour occuper cette fonction au Maroc, le 26 septembre dernier. Le 13 novembre 2019, il avait remis ses lettres de créance à Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères.

Lors de sa réunion avec le nouveau responsable, Habib El Malki a déclaré que «les facteurs d’unité entre les deux pays sont très forts et multiples», rappelant que les peuples de la région souhaitent construire l’Union du Grand Maghreb et renforcer les liens de coopération et de solidarité entre leurs pays. Il a également souligné l’importance du dialogue politique et parlementaire entre les deux pays et l’impératif de s’orienter vers l’avenir, indiquant que «ce qui unit les deux pays est plus grand que ce qui les divise».

Pour sa part, Abdaoui a tenu à rappeler l’importance du dialogue entre les deux pays, afin de «valoriser ce qui unit le Maroc et l’Algérie et de rapprocher les points de vue entre eux». «Il existe une complémentarité économique entre les deux pays et beaucoup de choses qui nous unissent», a-t-il lancé, ajoutant que «le dialogue est très important, et nous devons travailler ensemble pour bâtir le Grand Maghreb».

Notons qu’après que plusieurs pays africains ont décidé d’ouvrir de nouvelles représentations consulaires dans les provinces du Sud, les tensions sont montées entre le Maroc et l’Algérie. Le gouvernement algérien continue d’exprimer sa position "anti-marocaine" à l’égard du conflit du Sahara, contestant ouvertement la souveraineté du pays sur cette région. Au milieu des succès diplomatiques notables du Maroc, l’Algérie a publié un ensemble de déclarations critiquant les pays qui ont décidé d’ouvrir des consulats généraux dans cette région.


  • Partagez

Covid-19 : El Otmani sollicite la contribution des syndicats

Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, a convoqué ce samedi 30 mai une réunion avec les central...

La presse rend un dernier hommage à Abderrahmane El Youssoufi

À tout seigneur, tout honneur. La presse marocaine a rendu ce lundi un vibrant hommage à Aberrahman...

Abderrahmane Youssoufi, modèle d’honnêteté de la classe politique

Abderrahmane Youssoufi, l’ancien Premier ministre marocain, est décédé, ce vendredi 29 mai à l'âge ...

Développement du sport au Maroc : le CESE étale ses propositions

Une étude du conseil économique social et environnemental (CESE) sur la politique sportive au Maroc...

Parlement : une stratégie de déconfinement réclamée par les élus

Après la prolongation de l’état d’urgence sanitaire et le confinement au 10 juin 2020, les députés ...

El Otmani optimiste quant au sort des Marocains bloqués à l'étranger

Les scénarios portant sur le processus de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger sont enfi...