Aller au contenu principal

Habib El Malki reçoit l’ambassadeur de l’Algérie auprès du Maroc

Par Khansaa B., Publié le 13/03/2020, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Habib El Malki et Abdelhamid Abdaoui

Ce jeudi 12 mars, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s’est entretenu avec l’ambassadeur de l’Algérie auprès du Maroc, Abdelhamid Abdaoui. Ce dernier est en visite de courtoisie à Rabat après sa prise de fonction en tant que nouvel ambassadeur au royaume. Ancien ambassadeur de son pays au Koweït, il avait été désigné par le Président par intérim, Abdelkader Bensaleh, pour occuper cette fonction au Maroc, le 26 septembre dernier. Le 13 novembre 2019, il avait remis ses lettres de créance à Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères.

Lors de sa réunion avec le nouveau responsable, Habib El Malki a déclaré que «les facteurs d’unité entre les deux pays sont très forts et multiples», rappelant que les peuples de la région souhaitent construire l’Union du Grand Maghreb et renforcer les liens de coopération et de solidarité entre leurs pays. Il a également souligné l’importance du dialogue politique et parlementaire entre les deux pays et l’impératif de s’orienter vers l’avenir, indiquant que «ce qui unit les deux pays est plus grand que ce qui les divise».

Pour sa part, Abdaoui a tenu à rappeler l’importance du dialogue entre les deux pays, afin de «valoriser ce qui unit le Maroc et l’Algérie et de rapprocher les points de vue entre eux». «Il existe une complémentarité économique entre les deux pays et beaucoup de choses qui nous unissent», a-t-il lancé, ajoutant que «le dialogue est très important, et nous devons travailler ensemble pour bâtir le Grand Maghreb».

Notons qu’après que plusieurs pays africains ont décidé d’ouvrir de nouvelles représentations consulaires dans les provinces du Sud, les tensions sont montées entre le Maroc et l’Algérie. Le gouvernement algérien continue d’exprimer sa position "anti-marocaine" à l’égard du conflit du Sahara, contestant ouvertement la souveraineté du pays sur cette région. Au milieu des succès diplomatiques notables du Maroc, l’Algérie a publié un ensemble de déclarations critiquant les pays qui ont décidé d’ouvrir des consulats généraux dans cette région.

Sahara : les tentatives désespérées du Polisario

Le Front Polisario a déclaré ce week-end avoir «lancé quatre missiles en direction de la brèche ill...

Ambassade des États-Unis : David Greene nouveau chargé d’affaires US au Maroc

Après le départ officiel de l’ambassadeur David T. Fischer, l’ambassade des États-Unis au Maroc a annoncé ce jeudi 21 janvier que le diplomate de carrière David Greene a entamé le jour même ses foncti...

Transport aérien : signature d'un accord maroco-israélien

Israël et le Maroc ont signé ce jeudi 21 janvier un accord pour lancer des vols directs (commerciaux et de fret) entre les deux pays. Selon un communiqué du ministère israélien des Transports, la comp...

USA : l'ère Biden, entre optimisme et appréhension

Joe Biden a officiellement entamé ses fonctions de président des États-Unis ce mercredi 20 janvier....

Le roi Mohammed VI reçoit le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis à Fès

Ce mercredi 20 janvier, le roi Mohammed VI a reçu Cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU), au Palais royal de Fès. Ce dernier a transmis un...

Sahara : le Maroc assoit sa domination

La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara a été distribuée aux 193 États membres de l’...