Aller au contenu principal

De hauts responsables à Casablanca sous haute pression

Selon plusieurs sources médiatiques arabophones, le secrétaire général de la préfecture de Casa Anfa a été muté à Guelmim en raison de plusieurs retards constatés sur les travaux de développement de la métropole. Plusieurs projets, qui devaient être inaugurés en ce début de semaine, ont été reportés jusqu’à nouvel ordre.

Par Mohamed Laabi, Publié le 11/03/2020 à 14:48, mis à jour le 11/03/2020 à 16:47
Teaser Media
Mohammed VI

L’arrivée du roi Mohammed VI à Casablanca, dimanche dernier, a été déterminante pour l’avenir de certains responsables de la métropole. À l’image du secrétaire général de la préfecture Casa Anfa muté à Guelmim et remplacé par Hamid Touti, ex-secrétaire général de la préfecture de Ben M’sick à Casablanca. En effet, Al Massae, affirme, dans son édition du mercredi 11 mars 2020, que le retard constaté dans différents projets liés au développement de la ville et le blocage d’accords visant la promotion de certains services de proximité ont été à l'origine de cette colère royale.

La même source n’éloigne pas que cette mutation soit le début d’une longue série de sanctions contre les forces de l’ordre et les secrétaires généraux de Casablanca. De nombreux projets prévus pour inauguration cette semaine ont dû être reportés à la dernière minute... Parmi ces projets, celui de l’inauguration d’un hôpital de proximité à Hay Errahma et l’inauguration d’un centre sanitaire dans la région de Nouaceur. Pour sa part, le quotidien arabophone Assabah affirme qu’un haut responsable de la région Casablanca-Settat a également été démis de ses fonctions. Ce dernier était chargé du suivi du chantier de la station balnéaire de Taghazout. Après avoir passé près de deux ans à ce poste, le haut responsable a été informé de son licenciement ce lundi 9 mars 2020.

Al Massae affirme qu’une course contre la montre a commencé pour les responsables de la métropole pour finaliser les chantiers qui accusent un retard. Parmi les grands projets attendus pour inauguration, celui du grand théâtre de Casablanca, les centres de réinsertion des jeunes et la finalisation des travaux visant l’aménagement de la corniche.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...

RAM : le point sur le remboursement, changement et disponibilité des billets

À l'approche de la saison estivale, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif «exceptionnel» afin de faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Dans un communiqué, la...

C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

L’opération Marhaba 2021 démarre ce mardi 15 juin 2021. Afin d’inciter les Marocains résidant à l’é...

La vaccination ne protège pas à 100% de la Covid-19

Bien qu’ayant reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19, certaines personnes dans la région de Casablanca-Settat ont contracté le virus. Ces nouveaux cas, qui ont été admis au centre hospitalie...