Aller au contenu principal

Primaires démocrates : Joe Biden décroche une avance déterminante

Après la tenue mardi dernier du "Super Tuesday" dans quatorze États, c’est l’heure du "Big Tuesday". Ce mardi 10 mars, les démocrates de six États, notamment le Missouri, le Michigan, le Washington, le Mississippi, l’Idaho et le Dakota du Nord, se sont rendus aux urnes à l’occasion des primaires démocrates. L’ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden, a remporté plusieurs nouvelles victoires. Ainsi, il prend une avance confortable face au sénateur du Vermont, Bernie Sanders.

Par Khansaa Bahra, Publié le 11/03/2020, mis à jour le 11/03/2020
Teaser Media
Joe Biden

Ce mardi 10 mars, à l’occasion du "Big Tuesday", les démocrates de six États, notamment le Missouri, le Michigan, le Washington, le Mississippi, l’Idaho et le Dakota du Nord, se sont rendus aux urnes pour choisir le candidat qui serait le mieux placé pour battre Donald Trump en novembre. La grande notoriété, l’expérience et surtout "l’électabilité" (la capacité à être élu) étaient donc centrales.

Biden prend le contrôle de la course

«Une nouvelle grande soirée» pour Joe Biden, écrit NPR. En effet, lors de ce «mini-Super Tuesday», l’ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden, a pris un avantage déterminant dans les primaires. Il a remporté, selon les projections des médias américains, au moins quatre nouvelles victoires. Biden a devancé son rival dans les États du Missouri, d’Idaho et du Mississippi, grâce à sa popularité auprès des électeurs afro-américains. Il a également remporté une victoire dans l’État-clé du Michigan, berceau de l’industrie automobile. Le scrutin de cet État était le plus crucial puisque le Michigan, ancien bastion démocrate, avait de façon inattendue basculé en faveur de Donald Trump lors de la présidentielle de 2016. Il fait partie des États-clés pour sa réélection. Ainsi, pour pouvoir battre Trump, le soutien des ouvriers de cet État est primordial pour les deux favoris. «En remportant le Michigan, Biden prend le contrôle de la compétition», résume le New York Times. Les résultats du Dakota du Nord et de l’État de Washington étaient toujours attendus dans la soirée.

Au total, l’ex-bras droit d’Obama a remporté jusqu’à présent 823 délégués. Sanders, quant à lui, compte 663 délégués. En remportant ces victoires très nettes, le modéré a «creusé l’écart sur son rival Bernie Sanders», ajoute NPR. Ainsi, il prend une avance confortable face au sénateur du Vermont dans la course à l’investiture démocrate. Le socialiste Sanders, qui a déjà subi une lourde défaite lors du Super Tuesday, aura désormais du mal à le rattraper. Certains médias, dont le Los Angeles Times, prédisent déjà la fin de sa campagne électorale. «L’argument de l’électabilité de Bernie Sanders a été mis à terre dans le Michigan. En 2016, cet État a peut-être été la plus grande et la plus surprenante victoire de Sanders. En 2020, ce sera peut-être sa défaite décisive», explique le New Yorker.

Que va faire Bernie Sanders ?

Plusieurs démocrates ont déjà décidé de mettre un terme à l’ascension du socialiste Bernie Sanders, un candidat trop extrême et trop polarisant pour le parti démocrate, et se sont ralliés à l’ancien vice-président. Après la défaite d’hier, la pression du parti démocrate s’est immédiatement accentuée pour que Sanders se retire de la course. Alors qu’il était appelé à commencer le processus d’unification du parti, le sénateur n’a fait aucune déclaration ou apparition publique, rompant avec la tradition des soirées électorales. Biden, lui, a célébré sa victoire depuis Philadelphie, où est installé son siège de campagne. Il a tenu à remercier les électeurs du Michigan qui, il y a quatre ans, avait donné à Sanders un grand élan en 2016 face à Hillary Clinton, lors de la primaire démocrate. Biden a également semblé tendre la main à Sanders. «Je tiens à remercier Bernie Sanders et ses partisans pour leur énergie infatigable et leur passion. Nous avons le même but et, ensemble, nous battrons Donald Trump», a-t-il lancé.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...