Aller au contenu principal

Hirak du Rif : le CNDH publie son rapport et prend position

Après plus d’un an d’enquête, le Conseil National des droits de l’homme (CNDH) a enfin publié dimanche 8 mars dernier, son rapport sur les protestations et le procès du Hirak. Un document qui, s’il exhorte davantage l’État à se pencher davantage sur les allégations de torture et de traitements inhumains, a estimé que le procès était conforme aux droits de l’homme. Selon le CNDH, s’il y a eu des violences, c’est surtout contre les forces de l’ordre…

Par Nora Jaafar, Publié le 10/03/2020 à 14:30, mis à jour le 10/03/2020 à 18:55
Teaser Media
Protestations du Hirak du Rif : le CNDH publie son rapport

Un an d’enquête, plus de 400 pages et une rédaction réalisée «en toute indépendance, sans concessions ni arrangement» (Médias24), selon les mots de la présidente du CNDH, Amina Bouayach, lors de la présentation, dimanche 8 mars, des conclusions du rapport sur les accusations de torture, dénoncées par les détenus du Hirak. Rappelons que ces derniers font partie du mouvement de protestation qui avait débuté pacifiquement en octobre 2016 - à la suite de la mort d’un vendeur de poissons – avant de basculer dans l’affrontement, la violence et la répression durant l’année 2017.

Si le CNDH reconnait «un dialogue tardif avec les membres du gouvernement et une quasi- absence de discussions avec les élus locaux» (Médias24), et que le maintien du dialogue avec les élus aurait évité l’embrasement de la situation (Al Massae), il n’en demeure pas moins que ledit rapport a confirmé que les procès des détenus du Hirak ont respecté dans l’ensemble les droits de l’homme (Yabiladi), malgré les accusations de la défense, dénonçant des maltraitances et des actes de torture subies par les détenus. En effet, si la majeure partie du rapport consacrée à ces allégations et aux traitements inhumains subis par certains prisonniers (Médias24) révèle que la mise en isolement des prévenues, pendant leurs procès,«ne constitue pas une forme de torture». En effet, selon le CNDH, cette dernière «peut être considérée comme un traitement cruel, inhumain et dégradant lorsqu’elle est longue et qu’elle est associée à un isolement social absolu», ce qui n’était pas le cas. La présidente ajoutant, selon Al Massae, que «les détenus n’ont pas été privés des visites de leur famille et de leur avocat», ni empêchées de «recevoir des appels et des suivis médicaux (...). Les médecins n’ont enregistré aucun impact psychologique sur eux après leur mis en isolement».

Si le rapport indique (selon Médias24) que 400 personnes ont été arrêtées, dont 129 mineurs, et que 49 d’entre eux purgent actuellement des peines de prison, la présidente du CNDH a également rappelé que seuls 10% des manifestations du Hirak (c’est-à-dire 60 sur 814 manifestations) ont été dispersées par la police, pendant lesquelles 788 agents ont été grièvement blessés. Sur ce point, Al Akhbar déplore toutefois que l’enquête du CNDH ne se soit penchée essentiellement sur les blessés parmi les forces de l’ordre, sans pour autant mentionner le nombre de civils blessés lors des manifestations.

Le360 rappelle lui que «les plaintes de certains des accusés concernant les violences qu’ils ont subies lors de leur arrestation à Al Hoceima ont fait l’objet d’une enquête» bien que le CNDH considère que «les accusés et leur défense n’ont pas été suffisamment informés des résultats de cette investigation» tout en concédant que «les allégations de torture n’ont pas été suffisamment discutées et débattues au cours des procès» (Yabiladi). Ainsi, le CNDH en la voix de sa présidente, Amina Bouayach, a appelé «les autorités compétentes à poursuivre l’enquête sur les cas où elle a estimé qu’il pouvait y avoir des éléments de torture et de traitement cruel et inhumain». Et de conclure par une recommandation à faire toute la publicité, selon Al Massae, «des résultats de cette enquête» via sa publication.

Eagle Hills livre la première phase de Rabat Square

Eagle Hills, société d’investissement et de développement immobilier basée à Abu Dhabi, a annoncé la livraison effective de la première phase de son projet Rabat Square. Composée des deux îlots Via et...

Les vaccins sont-ils efficaces contre le coronavirus ?

Alors que le monde entier fait face à de nouvelles vagues de contamination à la Covid-19, l’efficac...

Chambres professionnelles : dernier jour de campagne, place aux votes

La campagne électorale pour les élections des chambres professionnelles prend fin ce jeudi 5 août à...

Nouaceur : premier centre de vaccination numérique au Maroc

Ce mercredi 4 août, le ministère de la Santé a lancé le premier centre de vaccination numérique et intégré au Maroc. Situé dans le quartier Errahma, dans la province de Nouaceur, ce site vise à accélé...

RAM et Air Arabia : nouveaux vols directs vers Israël

Royal Air Maroc et d’Air Arabia ont annoncé le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël. Ces vols seront lancer dès début octobre prochain. Ils relieront Casablanca et Marrakech à Tel-Aviv ...

Ministère de la Santé : nouvelle mise à jour du protocole thérapeutique national

Une nouvelle circulaire a été adressée ce mercredi 4 août par le ministère de la Santé aux directeurs régionaux de la Santé et à ceux des Centres hospitaliers universitaires, rapporte Le360. Le docume...