Aller au contenu principal

Hommage à ces femmes marocaines inspirantes

À l’occasion de la journée internationale de la femme, la presse marocaine a donné la parole à des femmes d’influence. Que ce soit en économie, en médecine, en sociologie, ou sur le plan associatif, les femmes ont parcouru bien du chemin et continuent d’œuvrer pour atteindre le devant de la scène nationale. Retour sur l’identité et le parcours de ces femmes combattantes qui en inspirent plus d’un…

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/03/2020 à 16:10, mis à jour le 06/03/2020 à 17:27
Teaser Media
Femmes

Aïcha Chenna, Nouzha Skalli, Nawal El Moutawakil, Nada Biaz, Latifa Akharbach, Latifa Echihabi et tant d’autres… des femmes qui ont percé dans leurs domaines respectifs jusqu’à occuper des postes de responsabilité. La presse marocaine a décidé de leur rendre hommage ce vendredi, à l’image de l’Économiste qui a dédié son dossier de la semaine à 12 personnalités féminines. Chacune d’elle a décidé de témoigner à sa manière en relatant ses débuts, ses ambitions et ses perceptions de la situation de la femme au Maroc. Aussi, le magazine Challenge a dédié son numéro de la semaine à 70 profils, 70 femmes en entreprises. Pareil pour la Vie économique qui est allée à la rencontre des féministes et a réalisé un dossier sur la parité hommes-femmes.

Une avancée malgré les handicaps

Les femmes marocaines n’ont pas eu la tâche facile surtout dans la société où nous sommes. Dans son éditorial du jour, Challenge estime qu’au niveau législatif «le Maroc a encore des lacunes, parce que le camp conservateur s’appuyant sur les opinions d’une partie de la société et utilisant la religion, freine des 4 pieds leur avancée».

De son côté, les Inspirations éco souligne que malgré les réformes adoptées par le Maroc, au cours des dernières années pour lutter contre toutes formes de discrimination, les résultats demeurent en deçà des aspirations sur tous les plans. Le quotidien rappelle les derniers chiffres du haut commissariat au Plan (HCP) concernant le marché du travail, notamment le taux d’activité (71% pour les hommes contre 21,5% pour les femmes), le chômage (13,5% pour les femmes contre 7,8% pour les hommes) ou encore les perspectives de développement de projets. Les femmes qui osent créer leur entreprise le font souvent à petite échelle, rappelle le journal. Leur chiffre d’affaires reste généralement inférieur à 20 millions de dirhams, voire à 5 millions de dirhams (PME et TPME). Seulement 3,5% des entreprises dirigées par les femmes accèdent aux marchés internationaux et 15,5% aux marchés nationaux, selon une étude du bureau international du travail (BIT).

Une présence politique «très timide»

Sur la scène politique nationale, les femmes restent sous représentées. Sur les 23 ministres nommés en octobre 2019 et qui constituent le gouvernement actuel, on retrouve seulement… 4 femmes. Au parlement, le taux de représentation des femmes à la Chambre des représentants est de 21%, le taux est encore plus bas à la chambre des conseillers (11,7%). Par ailleurs, un des sujets qui suscite l’indignation de la société civile et des associations de protection des droits de la femme est celui du mariage des mineures. Le phénomène est répandu au Maroc. 8 demandes de mariage de mineurs sur 10 sont autorisées. La Vie économique affirme qu’entre 2009 et 2018, 319.177 demandes de mariage de mineurs ont été autorisées. En 2018 seulement, 32.104 demandes de mariages de mineurs ont été acceptées, ce qui représente 9% du nombre total des mariages durant cette année-là…

Une chose est sûre, bien que le pays s’ouvre petit à petit à l’inclusion féminine, les femmes ont encore un long chemin à parcourir. Mais ce n’est qu’avec le courage et l’abnégation qu’elles pourront atteindre toute la place qu’elles méritent.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...

RAM : le point sur le remboursement, changement et disponibilité des billets

À l'approche de la saison estivale, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif «exceptionnel» afin de faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Dans un communiqué, la...

C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

L’opération Marhaba 2021 démarre ce mardi 15 juin 2021. Afin d’inciter les Marocains résidant à l’é...

La vaccination ne protège pas à 100% de la Covid-19

Bien qu’ayant reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19, certaines personnes dans la région de Casablanca-Settat ont contracté le virus. Ces nouveaux cas, qui ont été admis au centre hospitalie...