Aller au contenu principal

Un scientifique marocain développe un traitement contre le cancer

Le scientifique marocain Amine Hajitou et son équipe de l'Imperial College of London ont développé un nouveau traitement du cancer basé sur la "virothérapie".

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le traitement consiste à utiliser des virus bactériens modifiés génétiquement pour attaquer et détruire les cellules cancéreuses. Ces virus devraient être capables de traiter tous les types de tumeurs, notamment les tumeurs cérébrales, souvent considérées comme incurables pour la majorité des cas qui en souffrent pendant plus d'un an. "Les virus bactériens utilisés en virothérapie ne sont pas dangereux pour l'homme. Ils vivent dans des bactéries et nous en protègent", a déclaré Hajitou.

 

Actuellement, le cancer est principalement traité par chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie. "Le problème de ces traitements est qu’ils ne ciblent pas spécifiquement les cellules cérébrales cancéreuses, mais ils attaquent également les tissus sains, par conséquent, les tumeurs cérébrales développent une certaine résistance à ce type de traitement", a expliqué Hajitou.

 

Le traitement appelé virothérapie oncolytique fait l'objet de recherches menées par des scientifiques du monde entier depuis plusieurs décennies, visant de nombreux types de cancers, notamment le mélanome et le mésothéliome.

 

Le traitement d'Hajitou a été testé sur des souris et des chiens atteints de tumeurs cérébrales qui ont présenté des signes évidents d'amélioration et, dans certains cas, une rémission complète.

 

Le traitement de Hajitou devrait faire l'objet d'essais cliniques à la fin de l'année 2019.

Pourquoi le Maroc a-t-il durci les restrictions ?

Dans cet épisode de Le Scan, le podcast d'actualité de TelQuel, Said Moutawakil, membre du comité scientifique et technique contre la Covid-19, et Rachid Hallaouy discutent de la situation sanita...

Vaccination contre la Covid-19 : la campagne avance doucement mais surement

Au Maroc, la campagne de vaccination contre la Covid-19 ralentit, mais se poursuit. C’est principal...

CNSS-AMO : les médecins et architectes fixés sur leurs cotisations

Le projet de la généralisation de la protection sociale s’accélère. Ce mardi, lors du Conseil de go...

Un Plan gouvernemental pour mettre en œuvre le caractère officiel de l'amazighe

Ce mardi 20 avril à Rabat, la Commission interministérielle permanente du Maroc, chargée du suivi et de l’évaluation de «la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe», a approuvé un Pl...

Arrivée à Beyrouth du dernier lot des aides alimentaires royales

Ce mardi 20 avril, le Liban a reçu le dernier lot d’aide humanitaire en provenance du Maroc. Cette initiative royale intervient après que le gouvernement libanais a sollicité le soutien du Maroc pour ...

Covid-19 : pourquoi les autotests de dépistage tardent-ils à arriver au Maroc ?

Dans ce podcast santé signé Telquel, Walid Amri, vice-président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens et président du Syndicat pharmacien du Grand Casablanca, accorde une inter...