Aller au contenu principal

Emploi : le secteur des services, premier pourvoyeur de job

Le secteur des services reste de loin le premier pourvoyeur d’emplois avec 4,9 millions de postes en 2019. Plus de 34% des effectifs sont concentrés dans le Commerce. Trois autres branches pèsent au moins 10% des effectifs : services personnels et domestiques, services sociaux fournis à la collectivité et administration générale. Ce qu’il serait intéressant d’observer, c’est la dynamique de recrutement et des salaires dans ces branches.

Par J.R.Y, Publié le 27/02/2020 à 15:50, mis à jour le 27/02/2020 à 17:33
Teaser Media
le secteur des services, premier pourvoyeur de job

Avec plus de 4,9 millions de postes en 2019, le secteur des services est le premier pourvoyeur d’emplois devant l’Agriculture et l’Industrie. 1/3 des effectifs dans le secteur des services opère dans le Commerce. La branche Transports, entrepôts et communications contribue pour 12% aux actifs occupés dans le secteur. Trois autres branches pèsent au moins 10% des effectifs : services personnels et domestiques, services sociaux fournis à la collectivité et administration générale.

Banques et assurances sont aussi de grands recruteurs. Avec les activités immobilières et les services aux entreprises, ils comptent pour 9% dans l’emploi du secteur. Ce qu’il serait intéressant d’observer, c’est la dynamique dans ces branches.

Le secteur de la finance connaît de profonds bouleversements obligeant les acteurs historiques à repenser leur modèle. Pour les banques, cela se traduit par un élargissement plus intelligent du réseau d’agences et le développement des autres canaux de distribution. Ceci crée de nouveaux besoins. En raison du mouvement de digitalisation dans le secteur, les managers de transition sont parmi les plus recherchés, note Michael Page dans une étude sur les rémunérations au Maroc. Les évolutions réglementaires entrainent aussi le renforcement des ressources dans les directions Risques et Conformité.

Les salaires varient selon les années d'expérience

Entre 2 à 5 ans d’expérience, un chargé de conformité peut prétendre à un salaire compris entre 12000 et 15000 DH, selon l’enquête de Michael Page. Dans le réseau et pour le même nombre d’années d’expérience, un chargé d’affaires entreprises peut prétendre à la même tranche de salaire. L’ouverture des banques sur les TPE et PME pourrait s’accompagner d’un besoin de ressources spécialisées sur cette clientèle.

Dans la Distribution et le Commerce, la dynamique de recrutement est sur un trend haussier, relèvent les experts. Surtout, le secteur offre des emplois variés accessibles à tous les niveaux de qualification. Pour un poste d’acheteur dans un commerce avec moins de deux ans d’expérience, comptez entre 4000 et 9000 DH. Entre 2 à 5 ans d’expérience, un postulant au poste de directeur de magasin dans le réseau retail dans la Distribution peut négocier jusqu’à 18000 dirhams par mois. Selon les structures, ces indications peuvent être décalées de la réalité.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...