Aller au contenu principal

L’emploi, une zone d’insécurité

Le tableau du marché du travail dépeint par le Haut Commissariat au Plan n’est pas très reluisant. Plus de la moitié des salariés (55%) ne disposent d’aucun contrat formalisant leur relation avec l’employeur. En outre, une faible proportion d’actifs occupés bénéficie d’une couverture médicale liée à l’emploi (seulement 24%) et très peu sont affiliés à un régime de retraite (seulement 22%). Cette vue d’ensemble masque des situations variées selon le statut du travailleur et le secteur d’activité.

Par J.R.Y, Publié le 26/02/2020 à 16:57, mis à jour le 26/02/2020 à 17:07
Teaser Media
L’emploi, une zone d’insécurité

Avoir un travail ne garantit pas une vie décente. L’éclairage du Haut commissariat au plan (HCP) sur la population active occupée conforte le constat effectué par Bank Al-Maghrib il y a quelques années. Plus de la moitié des salariés (55%) ne disposent d’aucun contrat formalisant leur relation avec l’employeur, relève le HCP. 25% dispose d’un contrat à durée indéterminée, 11% d’un contrat à durée déterminée et 5,8% d’un contrat verbal. Cette situation laisse les travailleurs sans contrat à la merci des employeurs. Dans beaucoup de cas, ils n’ont pas de recours possibles en cas de licenciement abusif. Par ailleurs, une faible proportion d’actifs occupés, seulement 24%, bénéficie d’une couverture médicale liée à l’emploi. Cet avantage varie en fonction de la qualification. Seulement 11% des personnes n’ayant aucun diplôme sont affiliés à un système de couverture médicale contre 72% chez les diplômés. Cette vue d’ensemble masque des disparités selon les secteurs et en fonction du statut. Plus de 4 salariés sur 10 disposent d’une couverture médicale. Les industries sont les plus ouvertes sur ce sujet avec un taux de couverture de 41% et 36% dans le secteur des services. En revanche, le taux de couverture se limite à 13% dans le BTP et 5% dans l’agriculture et la pêche. Par ailleurs, la part des actifs occupés affiliés à un régime de retraite n’atteint pas 25%. C’est une source de risque à ne pas négliger.

En 2019, la population en âge d’activité (15 ans et plus) a atteint 26,3 millions de personnes dont 12 millions sont des actifs (10,9 millions pourvus d’un emploi et 1,1 million en situation de chômage) et 14,3 millions sont en dehors du marché de travail. Le taux d’activité a atteint 45,8% à fin 2019. Il s’établit à 42,3% en milieu urbain et 52,2% en milieu rural.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...