Aller au contenu principal

Commerce : création d’une "zone franche" entre Fnideq et Ceuta

Par Khansaa B., Publié le 26/02/2020, mis à jour le 26/02/2020
Teaser Media
Création d’une zone franche entre Fnideq et Ceuta

Ce mercredi 26 février, Médias24 a confirmé que le Maroc s’apprête à construire une "zone franche" entre Fnideq et l’enclave espagnole de Ceuta. Cette zone commerciale s’étendra sur 23 hectares à Fnideq sur un foncier appartenant à Tanger Med Spécial Agency (TMSA). Selon la même source, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord a récemment lancé un appel d’offres pour la réalisation de la première tranche de cette zone, notamment les travaux de terrassement, d’assainissement et de voiries. L’ouverture des plis est prévue le 6 avril. La construction, qui démarrera six mois après l’attribution de ce marché, devrait s’achever d’ici la mi-2021.

Cette zone vise à offrir une alternative légale à la contrebande en provenance de l’enclave espagnole. Elle concernera les commerçants des deux villes, qui mènent depuis des mois des mouvements de contestation suite à la fermeture du poste frontalier Tarajal II. Cette décision intervient après une série de mesures prises par le gouvernement marocain à l’encontre du commerce transfrontalier et de la contrebande que connaît la frontière avec l’enclave espagnole.


  • Partagez

Electroplanet devient une référence en e-commerce

Fort de ses 12 ans d'expériences dans le métier et n’°1 au Maroc en magasin spécialisés en électroménager/TV/HI-FI/Multimédia, Electroplanet a investi le digital avec force et savoir-faire. En 2018, l...

Automobile : Le secteur prend un virage serré

La crise du Covid-19 pourrait durablement fragiliser le secteur automobile qui emploie 250.000 pers...

Le roi Mohammed VI ordonne le soutien de la relance du secteur privé

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, en présence de Mohamed Benchaâbou...

Bilan agricole, préparatifs pour Aïd Al-Adha : Akhannouch rassure les marocains

Les prévisions pour la campagne agricole en cours n’étaient pas empreintes d’optimisme. La rareté d...

Pourquoi la CGEM veut reporter l’augmentation du SMIG ?

La CGEM a élaboré un ensemble de propositions dans le cadre de son plan de relance de l’économie na...

Relance de l’économie : les priorités du CMC

Le PIB va baisser de 4,3% selon les dernières estimations du Centre marocain de conjoncture (CMC). ...