Aller au contenu principal

Viol d’une mineure à Marrakech : le ministère de la justice sort de son silence

Après le tollé médiatique qu’a provoqué la fuite d’un jeune Koweitien de 24 ans, accusé de viol sur une mineure fin janvier dernier à Marrakech, le ministère de la Justice s’est enfin prononcer sur cette affaire. Mercredi, le ministère a affirmé à travers un communiqué que la liberté provisoire accordée à l’accusé était une affaire «purement judiciaire» dans laquelle «il ne pouvait pas intervenir».

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/02/2020 à 16:54, mis à jour le 20/02/2020 à 18:16
Teaser Media
Viol sur mineure

Après un long silence, le ministère de la Justice s’est exprimé hier mercredi, sur l’affaire du Koweïtien accusé de viol sur mineure et d’atteinte à la pudeur à Marrakech. «La liberté provisoire accordée à un ressortissant koweïtien présumé impliqué dans une affaire de viol et attentat à la pudeur sur mineur, fait suite à une décision judiciaire de l'autorité judiciaire compétente dans le cadre d'une plainte qui lui a été soumise», fait savoir le ministère dans son communiqué.

Ainsi, le département de la justice exprime son incapacité à se prononcer dans ce genre d’affaires, estimant que la liberté provisoire accordée à l’accusé est une affaire purement judiciaire dans laquelle il ne peut pas intervenir «par respect du principe de l'indépendance du pouvoir judiciaire, conformément à la Constitution et aux lois nationales».

Par la même occasion, le département gouvernemental a évoqué l’accord de coopération judiciaire entre le Maroc et le Koweït conclu en 2008. Il estime que celui-ci fixe le champ d’intervention du ministère à transmettre les demandes émanant des instances judiciaires aux autorités koweïtiennes, rapporte Medias24.

Fin janvier, le ressortissant koweitien avait été arrêté dans le cadre d’une enquête pour agression sexuelle contre une mineure de 14 ans dans la ville de Marrakech. La chambre criminelle de la ville ocre lui avait accordé la liberté provisoire le 28 janvier 2020, dans l’attente de son procès. Ce dernier, âgé de 24 ans, en a profité pour prendre la fuite et quitter le Maroc après avoir payé une caution de … 30 000 DH.

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisit par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains résidant au Canada. La suspension des vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance du Maroc, en vigueur depuis le 29 août dernier, a été prol...

Enseignement supérieur : une énième réforme

Alors que la réforme de l’enseignement supérieur prévoyait l’application du nouveau système Bachelo...

Traitements anti-cancer : des manifestations contre la pénurie

Ce vendredi 24 septembre, des dizaines de personnes ont organisé une manifestation à Casablanca pour exiger un accès rapide aux médicaments contre le cancer. Des patients et leurs familles ont scandé ...

Développement énergétique durable : l’ONEE, le GSEP et l’UM6P s’associent pour la promotion de l’excellence académique

Dans un communiqué publié ce jeudi 23 septembre, l’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité dura...

Création de contenus digitaux : Inwi et 2M lancent un talent show

Afin de soutenir et promouvoir l’écosystème des créateurs de contenu digital au Maroc, l’opérateur télécoms Inwi lance avec la chaîne 2M un nouveau talent show. Baptisé "The ONE numéro 1 du web", ce n...