Aller au contenu principal

"Bombardier s’en va, mais pas l’activité", assure MHE

Par H.L.B, Publié le 07/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy (MHE), a confirmé que l'usine de Bombardier à Casablanca va poursuivre ses activités après sa vente.

 

Elalamy a annoncé que l'acheteur sera un sous-traitant de Bombardier et qu'il sera probablement un poids lourd de l'industrie aérospatiale, ce qui favorisera la croissance des activités du Maroc.

 

Le géant canadien de l'aéronautique Bombardier a annoncé jeudi dernier son intention de vendre ses actifs au Maroc et en Irlande du Nord dans le cadre d'une stratégie visant à consolider ses activités.

 

Hier, lors d'une conférence de presse, MHE a expliqué que la décision de Bombardier de vendre l'usine est due à une restructuration interne. Bombardier, comme d'autres acteurs majeurs de l'industrie, veut sous-traiter la plupart de ses opérations. Boeing, par exemple, sous-traite 60% de ses activités. Dans cette optique, l'usine de Casablanca sera reprise par un sous-traitant de l'entreprise.

 

"Bombardier est extrêmement satisfait de ses opérations ici. Même si la société quitte techniquement le pays, elle ne le quitte pas vraiment non plus", a déclaré Elalamy.

 

L'acquéreur des activités de Bombardier à Casablanca et à Belfast sera annoncé dans moins de trois semaines.

 

Parmi les acheteurs potentiels figurent Airbus, la société britannique GKN Aerospace et la société américaine Spirit, tous poids lourds de l'industrie aéronautique et par conséquent acteurs stratégiques pour le Maroc.


  • Partagez

Plan de relance industrielle : les 3 objectifs de Moulay Hafid El Alamy

Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique a dév...

"Mission Innovation" : le Maroc pleinement engagé

Accélérer l'innovation des technologies propres en soutenant le secteur privé et public ainsi que la coopération internationale, telle est la mission principale de l'alliance internationale "Miss...

Les économistes istiqlaliens chargent le gouvernement

La gestion de la pandémie de la Covid-19 a été vivement critiquée cette semaine par l’Alliance des ...

Casablanca Finance City : la réforme se poursuit

Le dernier Conseil de gouvernement a procédé à l’examen du décret-loi relatif à la réorganisation d...

RAM : 307 employés concernés par une nouvelle vague de licenciements

Près d’un mois après l’enclenchement du processus de licenciement économique, dans le cadre duquel 140 employés, dont 65 pilotes et commandants de bord, 59 hôtesses et 16 membres du personnel ont perd...

Tram de Casa : deux soumissionnaires pour les rames des lignes 3 et 4

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, L’Économiste rapporte que la société de développement local (SDL) Casa-Transports «est en train d’étudier les offres des 2 soumissionnaires retenus» pour ...