Aller au contenu principal

"Bombardier s’en va, mais pas l’activité", assure MHE

Par H.L.B, Publié le 07/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy (MHE), a confirmé que l'usine de Bombardier à Casablanca va poursuivre ses activités après sa vente.

 

Elalamy a annoncé que l'acheteur sera un sous-traitant de Bombardier et qu'il sera probablement un poids lourd de l'industrie aérospatiale, ce qui favorisera la croissance des activités du Maroc.

 

Le géant canadien de l'aéronautique Bombardier a annoncé jeudi dernier son intention de vendre ses actifs au Maroc et en Irlande du Nord dans le cadre d'une stratégie visant à consolider ses activités.

 

Hier, lors d'une conférence de presse, MHE a expliqué que la décision de Bombardier de vendre l'usine est due à une restructuration interne. Bombardier, comme d'autres acteurs majeurs de l'industrie, veut sous-traiter la plupart de ses opérations. Boeing, par exemple, sous-traite 60% de ses activités. Dans cette optique, l'usine de Casablanca sera reprise par un sous-traitant de l'entreprise.

 

"Bombardier est extrêmement satisfait de ses opérations ici. Même si la société quitte techniquement le pays, elle ne le quitte pas vraiment non plus", a déclaré Elalamy.

 

L'acquéreur des activités de Bombardier à Casablanca et à Belfast sera annoncé dans moins de trois semaines.

 

Parmi les acheteurs potentiels figurent Airbus, la société britannique GKN Aerospace et la société américaine Spirit, tous poids lourds de l'industrie aéronautique et par conséquent acteurs stratégiques pour le Maroc.


  • Partagez

Plan de sauvetage du tourisme : les recommandations des Istiqlaliens

L’alliance des économistes istiqlaliens a émis cette semaine ses propositions au gouvernement pour ...

Relance économique : l’ordonnance de la CGEM

Le patronat propose une batterie de mesures phares pour relancer la machine économique une fois que...

8e réunion du CVE : financer la relance

Le Comité de veille économique a tenu, ce jeudi, sa huitième réunion de travail depuis le début de ...

Le ministère de l’Agriculture appelle les professionnels à poursuivre la mobilisation

Ce jeudi 21 mai, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a déclaré que les opérateurs de ces secteurs ont réussi à maintenir leurs activités et leur production, garantissant un approvisi...

Finances publiques : des choix décisifs pour la relance de l’économie

Le ministre des Finances a estimé à 500 millions de DH le manque à gagner en termes de recettes fis...

Le CESE chargé d’identifier les impacts du Covid-19

Saisi par Habib El Malki, Président de la Chambre des représentants, pour réaliser une étude sur «Les impacts sanitaires, économiques et sociaux du Covid-19 et leviers d’actions envisageables», le Con...