Aller au contenu principal

Les ex-contractuels toujours en colère

Par H.L.B, Publié le 07/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Dans un communiqué publié le 3 mai, la coordination des enseignants des Académies réitère son refus au recrutement régional, et exige l'intégration dans la fonction publique. Elle dénonce également "le non-respect des engagements pris par le ministère de l'Éducation nationale, le 13 avril dernier". "Les prélèvements sur les salaires continuent, et les salaires n'ont pas encore été versés dans certaines régions", s’indignent les ex contractuels.

 

Ces derniers ont pris la décision d'arrêter d'alimenter le système de gestion scolaire Massar, un système qui donne aux élèves et aux parents des informations relatives aux relevés des notes des contrôles continus et des examens de certification, et qui permet aussi aux parents de s'informer des emplois du temps ainsi que d'établir un contact direct avec le staff administratif de l'établissement.

 

Les enseignants ex-contractuels, cadres des académies régionales ne comptent pas s’arrêter là. Regroupés sous l’égide de la coordination syndicale constituée de l’UMT, la CDT, la FDT, l’UGTM et l’UNTM, ils entendent entamer une nouvelle ère de contestation. Un appel qui intervient quelques jours seulement après l'annonce du ministère de l'Éducation nationale, jeudi soir, d’un nouveau round de dialogue avec les syndicats, programmé pour le 10 mai.

 

Une grève de 48 heures sera ainsi observée les 14 et 15 mai courant. Des rassemblements investiront par ailleurs l’ensemble des provinces du royaume. Les grévistes se donneront rendez-vous tous les samedis après les prières de Tarawih tout au long du mois de Ramadan. Des sit-in seront par ailleurs tenus au sein des académies régionales, en maintenant le port du brassard noir au cours des examens certifiants.

 

Les syndicats exigent ainsi au gouvernement de mettre en œuvre les neuf points de l'accord du 26 avril 2011 et la signature de la convention de l'OIT, en particulier de la convention 87, qui garantit le droit d'organisation et les libertés syndicales.


  • Partagez

Casablanca : deux semaines de restrictions supplémentaires

C’est officiel, le gouvernement a annoncé dans un communiqué la prolongation des mesures de restrictions visant Casablanca de deux semaines supplémentaires à compter du lundi 21 septembre. Le nombre d...

Le Maroc passe commande pour les vaccins d'Astrazeneca

Le Maroc fait une nouvelle commande pour les vaccins contre le nouveau coronavirus. Un mémorandum d’entente pour l’acquisition de vaccins anti-Covid 19 produits par la Société "R-Pharm", sous licence ...

Déception et colère sont les mots d’ordre de cette rentrée scolaire

La reprise des cours en présentiel a été reportée dans plusieurs écoles du Royaume en raison de l’e...

Lutte contre le coronavirus : Tanger, le modèle à suivre

La ville du Détroit a connu une large amélioration de sa situation épidémiologique durant ce mois d...

Étude sur l’immunité collective au Maroc : 0,7% de la population a des anticorps

Ce jeudi 17 septembre, le ministère de la Santé a publié les résultats préliminaires d’une étude de séroprévalence recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon cette investigation,...

La mort du petit Adnane vue par les hebdos

Le triste destin du petit Adnan Bouchouf, disparu le 7 septembre 2020 et retrouvé violé et enterré ...