Aller au contenu principal

Erdogan obtient un nouveau vote, l'opposition crie à la "dictature"

Par Nora Jaafar, Publié le 07/05/2019 à 11:52, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce lundi les autorités électorales turques ont essuyé une défaite écrasante contre le président Recep Tayyip Erdogan, qui a ordonné une réédition de la course au poste de maire d'Istanbul remporté par l'opposition, renforçant ainsi la perspective de nouveaux troubles sociaux et de crise économique.

 

La décision du Haut Conseil électoral a été immédiatement condamnée par le parti d'opposition comme une capitulation devant M. Erdogan et un coup porté aux fondements démocratiques du pays, qui se sont rapprochés de l'autoritarisme au cours de ses 16 années au pouvoir.

 

Erdogan a emprisonné des journalistes, isolé des adversaires et procédé à des purges massives de la police, de l'armée et des tribunaux. Il a également renforcé les pouvoirs que lui confère la Constitution. Aujourd'hui, les critiques disent qu'il a réussi à renverser ce qui avait été une défaite humiliante pour son parti à Istanbul, la plus grande ville du pays, la capitale commerciale et la ville natale du président.

 

Bien qu'Erdogan ait obtenu un nouveau mandat de cinq ans à la présidence avec de nouveaux pouvoirs lors des élections de l'an dernier, il a été subitement déstabilisé par les résultats décevants de son parti lors du scrutin du 31 mars, qui s'est déroulé à une période où l'économie a commencé à s'effriter.

 

Le Parti de la justice et du développement de M. Erdogan, l'A.K.P., a également perdu le contrôle de la capitale, Ankara, ainsi que de plusieurs villes industrielles importantes du sud de la Turquie. Mais la défaite d'Istanbul, qui est toujours restée sa base politique et son fief privé, ainsi qu'une source de grande richesse et de prestige pour sa famille et son entourage, lui a été particulièrement amère.

 

Le Parti populaire républicain de l'opposition avait condamné les exigences d'une nouvelle élection à Istanbul comme une tentative d'Erdogan et de son parti de faire taire la volonté des électeurs qui ont offert une victoire serrée, mais âprement disputée au candidat de l'opposition, Ekrem Imamoglu.

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...