Aller au contenu principal

Fake news : le Maroc a-t-il vraiment acheté des bus d’occasion israéliens ?

Par Khansaa Bahra, Publié le 13/02/2020 à 10:33, mis à jour le 06/01/2021 à 10:49          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
bus

Le Maroc aurait reçu une flotte de bus d’occasion provenant d’Israël, rejetée par l’Italie. Dimanche dernier, le média italien Il Masseggero a affirmé que la ville de Rome avait rejeté les 70 bus d’occasion après qu’il «se soit avéré qu'ils étaient vieux de 10 ans» et n’étaient pas respectueux de l’environnement. Selon le quotidien italien, Davide Bordoni, conseiller municipal de la ville de Rome, a déclaré que l’Italie devrait enquêter sur le sort des bus israéliens qui «selon la presse se sont retrouvés au Maroc»

La présidente de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI), Imane Sabir, a démenti ces révélations. Le maire de la métropole, Abdelaziz El Omari (PJD), a également démenti l’information publiée par le journal italien. «J’affirme à l’opinion publique qu’aucun bus “israélien” destiné aux transports publics n’a été et ne sera importé, contrairement à ce qui a été publié par certains sites et sur les réseaux sociaux», précise-t-il dans des déclarations rapportées, hier soir, par Alyaoum24.

Notons qu’afin de mettre fin à la large crise de transport dont souffre la ville depuis quelques mois, 300 bus d’occasion devraient être mis en circulation à Casablanca. Une première partie de cette flotte est arrivée au port de la ville le 23 novembre 2019. Il s’agit d’une trentaine de bus importés de différents pays d’Europe, notamment d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne. Le reste des bus devrait arriver début 2020. De plus, le délégataire du transport urbain par bus dans le Grand Casablanca, Alsa Al Baida, avait annoncé que le premier lot de bus neuf serait mis en service dans la capitale économique et ses régions à partir de septembre 2020.

Les rumeurs concernant des bus en provenance d’Israël ont fait suite à des rumeurs concernant l’acquisition par Rabat de trois drones de fabrication israélienne. Cette information est une fake news, selon FAR-Maroc, une page Facebook spécialisée dans l’actualité militaire des Forces armées royales (FAR). Dans un communiqué, le site d’information militaire avait démenti ces informations qui «ont coïncidé avec la présentation de la proposition de nouveau plan de paix au Proche-Orient». Le site avait estimé qu’il était question «de manœuvres ayant pour but de ternir l’image du Maroc dans cette phase sensible du problème de Jérusalem-Est, et de dénigrer la lutte permanente du royaume» pour la ville sainte depuis des décennies.

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...

RAM : le point sur le remboursement, changement et disponibilité des billets

À l'approche de la saison estivale, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif «exceptionnel» afin de faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Dans un communiqué, la...

C’est parti pour l’opération Marhaba 2021

L’opération Marhaba 2021 démarre ce mardi 15 juin 2021. Afin d’inciter les Marocains résidant à l’é...

La vaccination ne protège pas à 100% de la Covid-19

Bien qu’ayant reçu les deux doses du vaccin contre la Covid-19, certaines personnes dans la région de Casablanca-Settat ont contracté le virus. Ces nouveaux cas, qui ont été admis au centre hospitalie...