Aller au contenu principal

Grande-Bretagne : Détournement d’argent public qui aurait financé Al Qaida

Par Arnaud B., Publié le 07/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Selon une enquête du Sunday Times, des gangs étrangers auraient organisé pendant plusieurs années une gigantesque fraude sociale et fiscale en Grande-Bretagne, notamment pour financer Al Qaida. Plusieurs milliards de livres auraient été détournés. Et pendant toutes ces années, le fisc britannique se serait abstenu d’informer le MI5. Après deux ans de travail, le Sunday Times a révélé samedi dernier un scandale d’escroquerie par des gangs pakistanais et indiens, avec un détournement d’environ huit milliards de livres sterling d’argent public, sans compter les différentes escroqueries visant les entreprises ou les personnes.


  • Partagez

Bank Al-Maghrib temporise avant de possibles nouvelles mesures en décembre

L’évolution de la situation économique au cours des prochains mois est entourée de nombreuses incer...

LaStartupFactory lance Boost With Facebook, programme destiné aux PME marocaines

Ce mardi 22 septembre, Facebook a lancé un nouveau programme visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (TPE-PME) dans leur reprise économique. Au Maroc, cette initiative sera mise en œuvre...

Le Maroc va lever deux milliards d’euros

Ce mercredi 23 septembre, le Maroc a annoncé sa sortie sur le marché financier international. En effet, l’agence américaine Bloomberg a confirmé que le Royaume a mandaté un groupe de quatre banques d’...

Covid-19 : 18 MMDH de pertes pour le tourisme

Ce mercredi 23 septembre, L’Économiste rapporte qu’en raison de la crise due à la pandémie du nouveau coronavirus, le secteur touristique a essuyé de lourdes pertes. Selon le quotidien, ces dernières ...

La Covid-19 bouleverse la filière avicole

Fortement impactés par la pandémie du nouveau coronavirus, les consommateurs marocains doivent déso...

Tourisme : Marrakech s’active pour l’hiver

Alors que la ville ocre subit de plein fouet les effets de la pandémie du coronavirus, les opérateu...