Aller au contenu principal

«Kolonamaak», nouvelle plateforme dédiée aux femmes victimes de violence

Par Khansaa B., Publié le 31/01/2020, mis à jour le 31/01/2020
Teaser Media
violences-conjugales

L’Union nationale des femmes marocaines (UNFM), présidée par la princesse Lalla Meryem, a lancé une plateforme numérique d’écoute et d’accompagnement «Kolonamaak». Mise en place sur instructions de la princesse, elle est dédiée aux femmes et filles en situation de vulnérabilité, «afin d’améliorer leurs conditions et de protéger leurs droits de toute violation».

Initiée en partenariat avec le ministère de la Santé, le ministère de la Solidarité, de la femme, de la Famille et du Développement social, la DGSN, la présidence du Ministère public, la Gendarmerie royale, l’OFPPT, Poste Maroc et l’Anapec, la plateforme vise à faciliter le signalement des abus ou violences et à orienter les victimes vers les autorités compétentes. «Kolonamaak» offre un service d’aide, d’écoute et d’orientation 24 h/7 j via une ligne téléphonique directe, en appelant le numéro 8350. Le service est disponible depuis mercredi 29 janvier à 17 h. L’initiative fournit également une application mobile gratuite, disponible sur l’AppStore et le PlayStore, permettant de localiser le téléphone de la victime pour lui apporter l’aide nécessaire et l’orienter vers la plateforme d’écoute. La plateforme aidera non seulement les victimes de violences physiques, morales ou sexuelles en les orientant vers l’autorité compétente, mais aussi en leur offrant des conseils sur les possibilités d’emploi, de formation ou de création d’entreprise ou de projets générateurs de revenus aux niveaux local et régional.

Notons qu’en décembre 2019, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a partagé des statistiques, après avoir mené une enquête de six mois, sur les circonstances et les conséquences de la violence contre les femmes et les filles. L’enquête a révélé que sur 13,4 millions de femmes âgées de 15 à 74 ans, plus de 7,6 millions ont subi au moins un acte de violence au cours des 12 mois précédents. Selon le rapport, les femmes sans emploi et moins instruites sont les plus touchées par la violence domestique.


  • Partagez

Aïd Al Fitr, couvre-feu et retour à l’horaire GMT+1

Au Maroc, le Ramadan, mois lunaire de 29 ou 30 jours, a débuté le samedi 25 avril. Aïd Al Fitr, fête célébrant la fin de ce mois, coïnciderait avec le dimanche 24 ou le lundi 25 mai.  Suivant ...

Covid-19 : évolution de la pandémie et consolidation des mesures de prévention

Le Maroc a atteint ce vendredi 7332 contaminations au Covid-19. Lors de son point presse quotidien,...

Réouverture imminente des cabinets dentaires

Après plus de deux mois de quasi-suspension des activités, les cabinets dentaires s’apprêtent à accueillir leurs patients en suivant les recommandations sanitaires. «Ce sont les dentistes eux-mêmes qu...

Rapatriement des Marocains bloqués à Ceuta

Ce vendredi 22 mai, l’Espagne et le Maroc entameront la première phase du processus de rapatriement des Marocains bloqués dans l’enclave espagnole de Ceuta. C’est ce qu’a annoncé la délégation gouvern...

Alerte canicule, les températures atteindront 44 °C

Ce jeudi 21 mai, la Direction nationale de la météorologie (DMN) a annoncé qu’une vague de chaleur frappera plusieurs provinces du royaume entre le samedi 23 et le mardi 26 mai. Avec des températ...

Le CCM propose gratuitement 10 nouveaux films marocains en ligne

Du 20 mai au 10 juin, le Centre cinématographique marocain (CCM) met en ligne 10 nouveaux longs métrages marocains. Selon un communiqué du centre, il s’agit des films : "En attendant Pasolini" ; ...