Aller au contenu principal

Algérie : Human Rights Watch exige la libération des détenus du Hirak

L’organisation mondiale Human Rights Watch qui lutte pour la défense des droits de l’Homme a rendu public mardi un communiqué dans lequel elle dénonce la répression qui sévit en Algérie depuis le scrutin présidentiel de décembre dernier. HRW appelle les autorités à la libération de toutes les personnes incarcérées depuis le lancement du mouvement Hirak en février 2019.

Par Mohamed Laabi, Publié le 30/01/2020 à 15:10, mis à jour le 30/01/2020 à 16:45
Teaser Media
Hirak

Face à l’arrestation d’un nombre important d’Algériens en lien avec le mouvement de contestation Hirak, Human Rights Watch a décidé de réagir. L’ONG qui se donne pour mission de défendre les droits de l'Homme et le respect de la déclaration universelle des droits de l'Homme a lancé mardi dernier un appel à la libération de tous les détenus liés à ce mouvement de protestation.

"Au lieu de libérer toutes les personnes détenues pour leurs protestations non violentes, les autorités ont continué d'arrêter et de détenir des gens pour leur activisme pacifique", a déclaré Eric Goldstein, directeur exécutif par intérim de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch à l’AFP. 

Selon le comité national de libération des détenus (CNLD), plus de 120 personnes seraient toujours détenues en attente de procès ou déjà condamnées pour avoir pris part au mouvement. "Les offres de dialogue perdent de leur crédibilité lorsque vous enfermez des gens simplement parce que vous descendez dans la rue pour exprimer votre désaccord", souligne Eric Goldstein dans une déclaration relayée par le site Liberté Algérie.

Pour Ahmed Benchemsi, porte-parole de l'Organisation, c'est un bras de fer qui continue entre le pouvoir et les manifestants. "Probablement parce que les autorités n'acceptent pas que les Algériens continuent de sortir dans la rue, malgré le fait que des élections se soient tenues. Il se trouve que les gens ne sont pas rentrés chez eux, que les manifestants ont continué chaque semaine et même deux fois par semaine et le pouvoir cherche probablement à envoyer un message de fermeté pour dire : "nous n'acceptons pas que les manifestants continuent". Évidemment en violation totale du droit des Algériens à s'exprimer librement".

Human Rights Watch affirme que la poursuite des arrestations arbitraires des manifestants décrédibilise les offres de dialogue formulées par le chef de l'État, Abdelmadjid Tebboune.

Pour l'instant, le gouvernement algérien n’a pas encore réagi à ces propos. Affaire à suivre.

 

 

 

 

 

 

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...