Aller au contenu principal

Algérie : 11e vendredi de protestation

Par H.L.B, Publié le 03/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Des milliers de manifestants se sont rassemblés pacifiquement à Alger après les prières du vendredi, réclamant le départ de l'élite dirigeante algérienne un mois après la chute du président Abdelaziz Bouteflika et scandant "Nous ne nous tairons plus".

 

Des semaines de manifestations ont forcé Bouteflika à quitter le pouvoir le 2 avril dernier après 20 ans de règne. Les protestants ont continué les rassemblements de masse tous les vendredis, exigeant que tous les autres membres de l'élite du pays se retirent également.

 

Ils appellent à la démission du président par intérim, Abdelkader Bensalah, en poste pour 90 jours jusqu'aux élections du 4 juillet, ainsi que du Premier ministre Noureddine Bedoui, nommé par Bouteflika, avant sa démission.

 

"Vous devez partir" et "Voleurs, vous avez détruit le pays", lit-on sur les banderoles braquées par les militants.

 

L'armée reste l'institution la plus puissante d'Algérie, elle a influencé la politique en ombre pendant des décennies. Jusqu'à ce jour, elle a surveillé patiemment les manifestations, pour la plupart pacifiques, qui ont parfois rassemblé des centaines de milliers de personnes.

 

La semaine dernière, le chef d'état-major de l'armée, le général de corps d'armée Ahmed Gaed Salah - qui a aidé à chasser Bouteflika après l'avoir déclaré inapte à exercer ses fonctions - a déclaré que plusieurs cas de corruption importants allaient être révélés dans une opération de ratissage.

 

Un certain nombre de personnalités de l'élite dirigeante, dont le ministre des Finances, l'ancien premier ministre et plusieurs riches hommes d'affaires, ont en effet fait l'objet d'enquêtes ces dernières semaines.


  • Partagez

Le coronavirus transmissible par voie respiratoire

Dans une lettre envoyée à la Maison-Blanche ce mercredi 1er avril, un groupe d’experts a déclaré que le nouveau coronavirus pourrait se transmettre juste en parlant avec un cas contaminé ou en respira...

La Marocaine Amal Seghrouchni nommée à la COMEST de l’UNESCO

L’UNESCO a nommé la Marocaine Amal El Fallah Seghrouchni, experte internationale en Intelligence artificielle (IA), à la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologi...

La COP26 de Glasgow reportée à cause du coronavirus

Initialement prévue en novembre à Glasgow, en Écosse, la Conférence sur le climat (COP26) a été reportée à 2021 en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Cette annonce a été faite, ce mercredi 1...

Enchères de Londres : une œuvre de Mohamed Melehi cartonne

Du 27 au 31 mars, la vente aux enchères de Sotheby’s à Londres s’est tenue en ligne, en raison du coronavirus. L’événement exposait les œuvres des artistes «les plus rares et les plus recherchés de l’...

Hajj : vers une annulation de la saison 2020 ?

Même si le pèlerinage à la Mecque ne se tiendra qu’à partir de fin juillet, les autorités saoudiennes ont appelé, ce mardi 31 mars, les musulmans de tous les pays à suspendre leurs préparatifs pour le...

Coronavirus, la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale

La pandémie du coronavirus est la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, a déploré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Ce mardi 31 mars, Guterres a expliqué que...