Aller au contenu principal

« Semaine de la colère » : un week-end de violences inédites au Liban

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/01/2020 à 11:59, mis à jour le 20/01/2020 à 15:04
Teaser Media

Ce weekend au Liban, de violents affrontements ont opposé manifestants anti-gouvernementaux et forces de l’ordre. Au moins 546 personnes ont été blessées dans les heurts. Dans le but de disperser les foules qui jetaient des pierres, des pétards et des feux d’artifice contre des barrages de la police anti-émeute, cette dernière a tiré des balles en caoutchouc, en activant un canon à eau et en tirant des gaz lacrymogènes.

 

Après ces violences inédites, les plus brutales depuis le début le 17 octobre du mouvement populaire de contestation, le président libanais, Michel Aoun, a convoqué une réunion de sécurité.

#FreeBritney : la saga judiciaire de Britney Spears ravive la campagne

Sous tutelle depuis plus de douze ans à la suite de troubles psychologiques, la chanteuse Britney Spears s’exprimera ce mercredi 23 juin devant le tribunal de Los Angeles. Lors de cette audience, la c...

Espagne : grâce pour neuf indépendantistes catalans

Ce lundi 21 juin, Pedro Sánchez, président du gouvernement d’Espagne, a annoncé qu’il allait proposer au Conseil des ministres d’accorder une grâce à neuf dirigeants indépendantistes catalans incarcér...

Décryptage de la situation politique en Libye

Dans ce podcast, Medi1 revient sur la situation politique actuelle en Libye notamment avec la réouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest du pays. Un événement qui se produit quelques jours...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...