Aller au contenu principal

Maroc/Turquie : l’accord de libre-échange sera révisé

Après le coup de gueule de Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, le Maroc et la Turquie ont décidé de réviser quelques dispositions de l’accord de libre-échange qui lie les deux pays. Moulay Hafid El Alamy et Ruhsar Pekcanest, ministre du Commerce turc, se sont entretenus ce mercredi matin avant de se donner rendez-vous dans 15 jours pour modifier d’autres points.

Par Mohamed Laabi, Publié le 15/01/2020 à 16:49, mis à jour le 16/01/2020 à 12:11
Teaser Media

«Nous avons décidé de réviser quelques dispositions de cet accord tout en nous donnant rendez-vous dans 15 jours», a affirmé Moulay Hafid Elalamy ce mercredi 15 janvier à la presse, à l’issue d’une rencontre avec la ministre de commerce turc, Ruhsar Pekcanest. «Il y a certains points à modifier au niveau des exportations et des importations marocaines et turques. C’est une évidence, à laquelle nous sommes parvenus. J’ai insisté pour que les investissements turcs se développent davantage au Maroc», a précisé le ministre, ajoutant que la réunion de ce mercredi a donné des résultats positifs.

Ce lundi 13 janvier à la Chambre des représentants, Moulay Hafid El Alamy a déclaré que l’économie marocaine perd chaque année 2 milliards de dollars à cause de cet accord de libre-échange. Il a déploré que le royaume ne puisse pas se permettre d’avoir un déficit annuel aussi flagrant. Lors de son intervention, le ministre a même menacé de rompre définitivement cet accord, rapporte Al Akhbar ce mercredi.

«Aujourd’hui, nous avons un large déficit de la balance commerciale et nous avons un grave problème avec la Turquie. Les produits textiles en provenance de ce pays achèvent des postes d’emplois au Maroc». Moulay Hafid El Alamy a souligné que le Maroc est déterminé à réviser l’ensemble des accords qui ne bénéficient pas à son économie, avec à leur tête celui dont le royaume a convenu avec la Turquie. «Je leur ai dit clairement soit on trouve une solution pour réviser cet accord, soit on l’annule», a-t-il affirmé.

Selon Aujourd’hui le Maroc, les exportations turques vers le Maroc en 2019 ont connu une augmentation de 16% pour atteindre 2,3 milliards de dollars, alors que les importations en provenance du royaume ne sont estimées qu’à 690 millions de dollars. Le secteur du textile est le premier touché par les aléas de l’accord de libre-échange avec la Turquie. Les opérateurs de ce secteur font partie de ceux qui dénoncent fortement cet accord. Les importateurs, quant à eux, craignent la rupture de ce traité.

 

Vacances d'été : l'ONCF annonce une nouvelle offre

Après le lancement de l’offre "Ahlan" destinée aux Marocains du monde et le renforcement des dessertes de Tanger et de l’aéroport Mohammed V, l’Office national des chemins de fer (ONCF) lance un plan ...

La 6e édition du Digital Brunch se consacre au Gaming, E-sports & Marketing

Le marché du Gaming connait une croissance indéfinie et il est important que les spécialistes du marketing digital comprennent comment ils vont participer à ce secteur et comment ils vont lui allouer ...

Paiements sans contact : une augmentation de 700%

Le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) a réalisé une enquête sur la transformation digitale que connaissent les services financiers au Maroc. Réalisé en partena...

Industrie : les entreprises anticipent une hausse

Dans une récente note de conjoncture, le Haut-Commissariat au plan (HCP) présente les principales appréciations des chefs d’entreprises opérant dans les secteurs des industries manufacturières, de l’e...

Qu’est-ce que le “Flash crash” ?

Le marché financier américain a connu son premier "Flash crash" le 6 mai 2010. Cet effondrement boursier éclair était sans précédent. En effet, c’était une chute brutale, mais très brève, des cours de...

BAM : ce qu’il faut retenir du point de presse de Jouahri

Abdellatif Jouahri, wali de la banque centrale, a tenu ce mardi 22 juin 2021 une conférence de pres...